Bannière Salon Beige

Partager cet article

Bioéthique

Les questions du Diocèse de Fréjus-Toulon sur le Téléthon font du bruit

Libération s’empare de l’affaire, et l’association organisatrice du Téléthon répond de manière dérisoire aux objections éthiques des catholiques : elle agirait "toujours dans le respect de la loi" !

Le diocèse rappelle, lui, que "toute recherche doit obéir à des règles éthiques qui doivent prendre en compte la dignité de la personne humaine, et en particulier considérer que l’embryon n’est pas un simple matériau". Lui répondre que "c’est légal", ce n’est pas répondre.

Henri Védas

Vous souhaitez que votre patrimoine serve à défendre vos convictions, plutôt qu'être dilapidé par un Etat prédateur et dispendieux ?

Savez-vous que le Salon beige est habilité à recevoir des legs ?

Guillaume de Thieulloy
Directeur du Salon Beige

Partager cet article

14 commentaires

  1. Saluons le diocése de Toulon qui se mouille enfin dans l’histoire du Telethon!Combien de fois, les directeurs d’écoles dites catholiques m’ont ri à la figure quand j’ai déclaré que mes enfants ne participeraient pas aux épreuves Telethon organisées par l’école!!!Il faut soutenir ce laïc qui au nom de son diocése a pris cette position courageuse:avec Mgr Cattenoz, Mgr Centène, Mgr Rey,il y a peut-être quelque chose qui est en train d’avancer dans l’Eglise de France…

  2. Quand un (seul, toujours seul : à quoi sert la Conférence épiscopale) sur un sujet important pour rappeler les exigences du droit naturel et de ladoctrine catholique, cela est tellement inattendu que le bruit en résonne jusqu’à la gauche incroyante de Libé : si Libé en parle, la Conférence épiscopale va peut-être s’y mettre…..

  3. En effet, pour cette fois, il n’y a rien à dire sur le comportement exemplaire de certains de nos évêques.
    On passe suffisamment de temps à les accuser de tous les maux. Les saluer pour cette initiative est la moindre des choses.

  4. Grand débat ce matin sur cette affaire révélée aussi par Pélerin magazine sur Europe 1. (un article du Pélerin intitulé “Les chercheurs ont-ils tous les droits ?”)
    Les animateurs découvraient que l’Eglise était réservée face au Téléthon et aux feotus tués par les chercheurs.
    Les invités et les auditeurs réagissaient en disant que l’Eglise avait un devoir de compassion pour les malades qui devait supplanter toute autre forme d’idéologie.
    Un invité a tout de même estimé que l’Eglise était dans son rôle en défendant la vie des plus faibles, mais sans prendre position lui-même.
    Oui, cette histoire commence à faire du bruit.

  5. J’ai financé par le passé le téléthon. Cette fois ce sera sans moi, et ce dès que je n’aurai pas l’assurance que mon argent sera utilisé conformément à mon éthique.
    Si cette affaire pouvait prendre de l’importance, si le débat permettait d’expliquer aux gens les enjeux éthiques de la recherche sur la génétique (il y a du bon qui marche, les cellules souches adutes, et du mauvais qui ne marche pas, les cellules souches embryonnaires), et si en plus les habituels bouffeurs de curé sont de la partie, venant insulter les catholiques pratiquants qui donnent depuis 20 ans par charité chrétienne et qui doivent constituer une part non négligeable des 100M d’euros récoltés chaque année … ça nous ferait un sacré sondage grandeur nature. Alors, les catholiques pratiquants, ils pèsent combien sur les 100 millions d’euros ?

  6. Merci au diocèse de Toulon pour ce débat ouvert qui fait beaucoup parler et polémiquer ! Ce matin sur RTL, le débat était vif, et c’était lamentable d’entendre qq’un qui organise le Téléthon dans l’Oise dire qu’il connaissait une personne atteinte qui était morte à 20 ans, il pleurait, tout cela est très triste, mais de là à dire que les catholiques ne savaient pas ce qu’était la souffrance de ces personnes, de ces familles, et que pouvoir choisir d’avoir un enfant en bonne santé était légitime pour des parents !!!!! Quand on pense qu’il n’y a plus que des catholiques pratiquement pour accepter un enfant handicapé dès la naissance, c’est un peu gros ! J’espère que l’injustice de ces remarques éclèrera certains…
    Nous avons deux tantes, soeurs jumellles qui sont décédées de la myopathie, c’est une maladie douloureuse, mais nous ne regrettons pas qu’elles aient vécu trente cinq ans parmi nous, même s’il est vrai que la peur et la souffrance ont fait parti de leur vie et de celle de leur famille (sans compter leurs enfants dont certains sont atteints aussi).
    L’année dernière notre école catholique a agi pour le Téléthon et mes enfants n’ont pas donné, je n’ai pas expliquer pourquoi, mais cette année, je vais prendre les devant et aller voir le directeur, forte de cette polémique ! Merci donc à notre église et à nos évêques (enfin !!!!) pour leur prises de position qui font bouger les français !

  7. On notera dans le dernier paragraphe de l’article de Libération que “L’attaque de Arduin n’est pas isolée, même si elle s’inscrit dans une offensive cantonnée au cercle étroit mais actif des catholiques traditionalistes.”
    Donc, tout catholique en communion avec son évêque peut devenir de fait un traditionaliste. A bon entendeur…

  8. Vous pouvez surtout soutenir la fondation Jerôme Lejeune, qui mène des recherches dans le plus grand respect des patients et de l’éthique. Ils s’occuppent aussi de maladies dites orphelines . C’est la meilleure lutte contre l’avortement thérapeutique

  9. Permettez-moi d’être plus nuancé quant au “courage” des évêques de France et plus particulièrement celui de Mgr Rey.
    J’ai écouté le “débat” sur Europe 1 auquel est intervenu le conseiller en com’ du diocèse qui a bien pris ses distances avec la position de “l’homme par qui le scandale est arrivé”.
    C’est dommage, il avait un boulevard devant lui, la présidente de l’AFM ayant du mal a nier clairement l’absence de recherche embryonnaire!
    Finalement, la position de l’Eglise avait l’air d’être défendue par le journaliste du Pélerin qui a reconnu lui-même l’hétérodoxie de ses propos!!
    Ca fait peut-être du bruit, mais c’est plutôt cacophonique. Il est temps que l’Eglise de France prenne une position claire sur toutes ces recherches et oriente les “donneurs” vers des organismes comme la Fondation Jérôme Lejeune!

  10. En effet, Robert, vous avez raison d’être nuancé par rapport au courage de Mgr Rey: je viens de l’entendre lors de son émission “varoscopie” disponible sur le site du diocése de Frejus-Toulon,disant qu’il ne donnait pas de mot d’ordre quant au Télethon,saluant le courage de Mr Arduin,maispronant le dialogue avec l’organisation du Téléthon pour qu’il puisse y avoir une affectation particulière des dons pour ceux qui ne veulent pas subventionner certaines recherches!…Il ne parle pas du tout des avortements thérapeutiques, pas plus que de la possibilité d’affecter ses dons à la Fondation Lejeune!!!En bref, il se dégonfle devant l”effort médiatique considérable”(sic)Il donnera la position officielle du diocèse le 18 Novembre en “intégrant un dialogue avec les responsables du Téléthon”!!!!!!!

  11. Dans le même genre d’action, je déduis tous les ans de mes impôts la part qui sert à financer l’avortement. Je joins un petit courrier pour expliquer ma position et mon “objection de conscience”. Je n’ai jamais eu de redressement…

  12. Je pense qu’il n’y qu’une chose à faire savoir : il y a une recherche qui vise à soigner le malade sans le supprimer et celle ci qu’il faut aider.
    Je donne donc à la fondation Lejeune et pas au Telethon.
    Marvel

  13. Je signale que Mgr Bagnard,éveque du diocese de Belley-Ars, a lui aussi écrit un texte tres clair a propos du Téléthon,voici quelques années déja,dans le magazine du diocese,”Eglise des pays de l’Ain”.

  14. le vrai courage n’est pas chez les évéques que vous soutenez, mais bien chez les familles qui élévent des enfants malades et luttent contre ce démon tous les jours. je pense que quand vous aurez subi ne serait-ce qu’un jour de votre vie ce que ces parents et enfants endurent, vous changerez vite d’avis. N’oublions pas que le telethon n’est pas une association de scientifiques délirants mais de malades et familles de malades. Je pense qu’ils savent pertinnement ce qu’ils veulent pour eux-même. Quant à la fondation que vous citez, je n’ai personnellement jamais entendu parlé des résultats obtenus, aucun médecin ne la cite, nos enfants gueriront dans 1000 ans grâce à elle et grâce à dieu.
    Un juif pratiquant parent d’un merveilleux enfant myopathe de 18 ans.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services