Bannière Salon Beige

Partager cet article

Médias : Désinformation

Les médias se ressemblent tous

Yves de Chaisemartin a confirmé mardi son entrée dans le capital de Marianne, dont il va devenir le directeur général. Créé en 1997, Marianne est bénéficiaire depuis quatre ans et voit sa diffusion régulièrement augmenter. L’hebdomadaire revendique 1,15 million de lecteurs pour une diffusion moyenne de 220.000 exemplaires. Or, cet ancien patron de la Socpresse, groupe qui possède notamment Le Figaro et L’Express, a exprimé sa satisfaction de "participer à une aventure fantastique au sein d’une équipe" dont il ne tarit pas d’éloges. Sur le fond des idées, il ne trouve rien à redire, et c’est là que le bât blesse.

Yves de Chaisemartin a racheté 25% des actions de Marianne, les 24% restantes seront réparties, d’une manière encore non précisée, entre trois ou quatre nouveaux actionnaires, dont deux sont déjà connus : Guy Sitbon, ancien journaliste au Nouvel Observateur, et Thierry Verret, ancien PDG de L’Evénement du Jeudi et propriétaire notamment de l’hebdomadaire Le Phare de l’île de Ré. Comme quoi, le capitalisme fait des miracles pour unir différents courants d’idée…

Et pour ceux que l’association entre l’ancien patron de la Socpresse et le fondateur de l’ex-Evénement du Jeudi et de Marianne rend perplexes, celui-ci a livré mardi un mini-scoop: "J’ai rencontré Yves de Chaisemartin à la ‘Fête de l’Huma’…"  Voilà qui en dit long sur la tendance générale de la presse française.

Michel Janva

Partager cet article