Bannière Salon Beige

Partager cet article

Non classé

Les « jurys populaires » de Ségolène Royal ?

Dans Présent, Jacques Trémolet de Villers répond "chiche" :

Au contraire de nombre de bon nombre de mes amis, je suis fort intéressé par son histoire de jury tiré au sort pour juger nos élus. C’est un réflexe d’avocat. Le jury, pour moi, c’est celui de la cour d’assises. Je le trouve généralement sérieux, attentif, désireux de comprendre et de bien faire, peut -être un peu trop humble dans les affaires qui le dépassent, mais, de toutes les façons, beaucoup plus humain, raisonnable et compétent qu’un meeting du PS au Zénith, une convention de l’UMP, voire l’hémicycle de la Chambre des Députés. N’étant ni candidat, ni partisan, les jurés ont une chance d’apprécier sereinement la conduite politique par rapport à ses promesses, du parlementaire, du ministre ou de la Présidente qui se présentera devant eux. Car, comme c’est elle qui a eu l’idée c’est par elle qu’on va commencer. Je la vois très bien comparaissant à Nasbinals, dans la Lozère, devant douze citoyens tirés au sort pour juger sa politique agricole.

Henri Védas

Partager cet article

2 commentaires

  1. jury populaire ne va pas sans guillotine!
    à qui le tour?
    Alain Soral l’avait prévu
    (consulter ses vidéos sur Daily Motion)
    Je serais à la place de Delanoé, Denis Baupin,Ségolène Royale, je me ferais du souci…

  2. Trafiquer le tirage au sort puis dire « vous voyez, je suis tout blanc, j’ai été jugé par le peuple, j’ai son accord »…

Publier une réponse