Bannière Salon Beige

Partager cet article

Culture : cinéma

Les Indigènes dans l’erreur

A l’occasion du film "Indigènes", l’Express ouvre un dossier "faut-il avoir honte d’être Français?", tant ce film fait figure de caricature. Il raconte l’histoire de 4 tirailleurs embarqués dans la campagne de France à la fin de la seconde guerre mondiale.

Oui, il faut rendre sa gloire méritée à l’armée d’Afrique, souvent estompée par le débarquement en Normandie et la 2ème DB, fleuron symbolique du général De Gaulle.

Mais voilà, dans ce film, toutes les images d’Epinal jaillissent : racisme des officiers, gentillesse d’un seul militaire de carrière, un sergent dont on apprendra plus tard qu’il est algérien par sa mère, les privations de nourriture, les différences de traitement, les amours impossibles avec des "blanches", la censure du courrier amoureux, … bref exactement les ingrédients nécessaires pour avoir une armée peu efficace!

  • Sur le plan technique, Libération va jusqu’à écrire :"Si l’on s’en tenait strictement à la qualité du film, de sa mise en
    scène et de son scénario, il n’est pas sûr qu’Indigènes ferait autant
    parler de lui
    ".
  • Sur un plan culturel, cet article de l’Express manifeste le "ras-le-bol" des Français de l’obligation qui leur est fait de battre leur coulpe et de renoncer à leur légitime fierté.
  • Sur le plan historique, ce film est faux. L’Express nous apporte une page de preuves et de vérité.

Alors, circulez, il n’y a rien à voir, la vérité de l’Armée d’Afrique mérite mieux que ça.

Lahire

Vous savez le rôle que le Salon Beige joue chaque jour dans la lutte contre la culture de mort et pour la dignité de l’homme; vous connaissez notre pugnacité à combattre chaque jour contre l’avortement, l’euthanasie, le mariage pour tous, la PMA, la GPA et toutes les dérives libertaires.

Le Salon Beige ne remplace pas votre rôle dans ces combats, il les facilite, les accompagne et les stimule<;

S'il vous plaît, faites un don aujourd'hui. Merci

On ne lâche rien, jamais !

Guillaume de Thieulloy
Directeur du Salon Beige

Partager cet article

15 commentaires

  1. tous les prétextes sont bons pour chercher à opposer les uns et les autres
    c’est ce qu’on essaye de faire aussi dans Paris en cloisonnant les communautés, afin de mieux les opposer par la suite

  2. il n’est que de se rendre sur tombes des petits cimétières de la Somme, prés d’Albert ou de Tiepval
    on y voit des noms français, juifs, musulmans
    MORTS POUR LA FRANCE!
    c’est écrit, ce n’est pas occulté

  3. La lettre du Préfet du 93, Pernault sur RTL (via Bafweb), Marine invitée ça et là, l’aveu de JFK(ahn) en off sur immigration=ghetto à la fin d’ASI etc… Depuis un certain temps la mayonnaise ne prend plus.
    Faisons une digression électoraliste : ouvrons un boulevard au FN, de toute façon JMLP perdra au second tour.

  4. Si c’était ça, l’armée d’Afrique, ils n’auraient jamais pu prendre Monte Cassino tenu par des troupes d’élite allemandes et que les Anglo-Saxons déprimés après des mois de bombardements et d’assauts inutiles avaient déclaré “imprenable”.Ils laissèrent carte blanche en désespoir de cause à un minable petit général français et ses troupes hétéroclites faites de 60% d’Africains, Français méprisés depuis la déroute de 1940 et qui en quelques jours réussirent l’impossible autant par le génie de Juin que par le sacrifice héroïque de beaucoup d’entre eux. Après ça, les SS ont trouvé leurs maitres et leur honte en la personne des tirailleurs Sénégalais qu’ils ne considéraient même pas comme de hommes.

  5. “…les amours impossibles avec des “blanches”…”
    Il y a un film avec Sophia Loren (dont j’ai malheureusement oublié le nom) qui décrit bien les “amours” de ces troupes en terrain occupé.
    Voici également, sur le sujet, un discours du général Juin à ses troupes marocaines:
    “Soldats, hommes qui souffrez dans un pays étranger et ennemi,
    qui êtes traités comme des chiens et devez combattre comme des loups
    pour devenir des hommes libres
    dans votre pays libre, vous, hommes qui avez été contraints de renoncer à
    tous les plaisirs de la vie, qui avez une goutte de cognac avant la bataille,
    qui devez vous contenter de prostituées arabes qui suivent les convois,
    qui risquez la dégradation, le peloton d’exécution, d’etre fusillés à chaque fois
    que vous approchez une femme à la peau blanche et à la chair tendre,
    que vous lisez le dégoût de ces belles femmes ennemies mais chaudes.
    Vous, hommes valeureux qui avez traversé la mer et subi les plus dures fatigues
    , qui avez tant de courage pour affronter l’ennemi à la baïonette ,
    qui marchez pieds nus sur les pierres, vous êtes courageux, silencieux comme
    les lynx du désert, résistants comme les chameaux de la kabylie, impitoyables comme les serpents,
    qui combattez en burnous et méprisez le casque, vous léopards, nobles fauves
    qui avez été traités jusqu’à présent comme des chacals, comme chair à canon,
    hommes d’afrique, votre général vous annonce , vous promet solennellement, vous jure sur
    son honneur de soldat et sur le drapeau de la FRance que se lève pour la dernière fois
    le soleil sur vos souffrances, sur vous privations, sur votre faim.
    Derrière ces montagnes, derrière ces ennemis que vous tuerez cette nuit, il y a une terre
    riche en femmes, en vin, en maisons. si vous réussissez à passer cette ligne sans laisser vivant un seul ennemi
    votre général vous jure, vous promet, vous proclame que ces femmes
    , ce vin, ces maisons, tout ce que vous trouverez sera à vous, à votre plaisir et à volonté
    pour cinquante heures.
    Et vous pourrez tout avoir, tout faire, tout prendre, détruire et emporter. Si vous gagnez, vous le mériterez.
    Votre général tiendra sa promesse, si vous obéissez jusqu’à la victoire! ”

  6. N’oublions pas aussi, le premier Français à entrer dans Rome libérée, encore un Africain, le lieutenant Oufkir qui devait s’illustrer dans de plus troubles circonstances au Maroc bien des années plus tard.

  7. Il faut préciser que les troupes coloniales françaises étaient particulièrement réputées pour leur sauvagerie envers les prisonniers et les viols massifs en territoire conquis (cela se vérifiera à nouveau lors de la répression terrifiante qui fut exécutée à Madagascar, autre glorieuse page opportunément oubliée de la Coloniale):
    http://en.wikipedia.org/wiki/Battle_of_Monte_Cassino
    “The day following the battle, colonial troops attached to the French Expeditionary Forces rampaged through the surrounding countryside committing mass rape at Ciociaria.[2] Such crimes became known in Italy by the adjective Marocchinate meaning to be Maroccaned.”

  8. D’accord avec @J.DUMON . Monte cassino fut defendu par les “fallschimjager” chasseurs -parachutistes ,troupe d’elite .Les troupes coloniales etaient mordantes et pugniaces aux combats, mais elles etaient bien commandes par des officiers venant de Mars????PS:je ne suis pas certain de l’ortographe Allemand de “fallschimjager”

  9. “…mais elles etaient bien commandes par des officiers venant de Mars????”
    Un peu comme l’équipe de France de football aujourd’hui 🙂

  10. A Unours, le film c’est la Ciociara avec Sophia Loren.
    Permettez-moi d’être comme de Gaulle, c’est-à-dire de ne pas apprécier outre mesure l’armée d’Afrique, ni le Mal Juin. Ces troupes ont été levées avec la complicité au moins passive de Pétain.
    Ces troupes se sont fort mal comportées envers les Italiens.

  11. Je recommande “La campagne d’Italie” de Jean-Christophe Notin (Perrin 2002 – 600 p.)
    Décrivant les raison politiques et stratégiques des alliés d’ouvrir ce front, Notin s’attache non seulement à l’aspect opératif (niveau du théâtre d’opération) mais aussi tactique sur tel ou tel combat.
    A ce dernier niveau, il s’attache à de nombreux personnages, officiers de tous rangs, sous-officiers et soldats de toutes origines.
    Le taux d’attrition parmi les officiers et sous-officiers chefs de section a été pire que durant la guerre de 14. A travers de nombreux récits, l’auteur montre le courage des cadres, qui n’enlève rien à celui de la troupe et la plupart du temps l’explique.

  12. C’est ça, le gaulliste, il aurait mieux valu se passer de l’armée d’Afrique, et reporter la campagne d’Italie et celle de Provence d’une bonne année, n’est-ce pas? On se demande pourquoi Juin fut fait Maréchal et pas De Gaulle…
    D’ailleurs les troupes de Leclerc ne se sont-elles pas formées en Lybie avec la complicité active de Pétain?
    Weygand, ministre de Pétain, qui fut l’artisan de l’armée d’Afrique ne fut-il pas blanchi à la Libération? De Gaulle aurait bien voulu l’envoyer au trou avec son patron, celui-là aussi. Loupé.
    Qui veut la fin veut les moyens. En face de la SS, les tirailleurs Sénégalais et les Goumiers étaient plus efficaces que les gentlemen buveurs de thé.

  13. Certes les troupes de l’armée d’Afrique n’étaient pas des enfants de choeur. Si pas mal d’Italiens (et d’Italiennes) en ont pâti, c’est triste à dire, mais c’est d’abord parce que l’Italie, comme en 14, s’est trouvée du mauvais côté.
    On ne fait pas la guerre avec des bons sentiments.
    Ca ne doit pas justifier les horreurs, bien sûr.
    Je suis d’ailleurs étonné de voir que les Italiens ne semblent pas détester les Français plus que cela: la France les a envahi à intervalles réguliers pendant presque un millénaire depuis Charles VI en passant par François 1er, Louis XIV, Napoléon etc… avec tout ce que ça comporte d’exactions et de violences, ce sont quand même nos meilleurs amis, pour ne pas dire nos cousins.

  14. bonjour,
    @dumon
    je croyais Rome avait ete declarée ville ouverte.
    comment peut on liberer une ville ouverte?
    Enfin d’aprés mon pére.paix a son ame.

  15. Comme disait ce grand homme de gôche, ce fanatique de la laicité Jules Ferry qui a beaucoup oeuvré pour nuire à la religion de 95 % de ses compatriotes :”C’est le devoir des races supérieures d’aller civiliser les races inférieures”
    En fait, son idéologie de morticole ruinait la vitalité française et il avait besoin de beaucoup de chair à canon, même exotique.
    Quant à moi, je me désolidarise de ses agissements, et je ne veux pas payer pour ses délires.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services