Bannière Salon Beige

Partager cet article

Europe : le référendum / France : Politique en France

Les conséquences du non

Thierry CHOPIN, Directeur des études de la Fondation Robert Schuman, Maître de conférences à l’Institut d’études politiques de Paris, analyse les conséquences du non. Le non français aura-t-il pour conséquence le rejet du traité ou sa renégociation ? Et quelles seront les conséquence sur la place de la France en Europe ?

Selon lui, une renégociation ne semble pas envisageable actuellement et le "non" français risque davantage d’avoir pour conséquence le rejet définitif de la Constitution européenne, à moins que l’enjeu constitutionnel européen ne s’invite à nouveau dans le débat public français, lors de l’élection présidentielle de 2007. En effet, les autres pays européens ont jusqu’à novembre 2006 pour ratifier ce traité et prendre ensuite les mesures nécessaires vis-à-vis des pays ayant refusé cette Constitution.

Si peu de pays ont rejeté cette Constitution, elle reviendra dans le débat présidentiel français de mars-avril 2007 (soit peu après le sommet européen de novembre 2006 qui aura mesuré l’ampleur de la ratification en Europe). Les clivages traditionnels gauche-droite devront alors céder la place au pour ou au contre la Constitution (avec le matraquage médiatique que l’on connait), qui deviendra l’enjeu essentiel de la présidentielle.

Michel Janva

Partager cet article

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services