Bannière Salon Beige

Partager cet article

L'Eglise : Vie de l'Eglise

Les communautés nouvelles et le Pape

Elle s’appelle le "chemin néocatéchuménal". Cette communauté regroupe des "catholiques" qui célèbrent la messe le samedi, communient autour d’une table et qui confie même les prédications ou les homélies aux laïcs. Par la plume du Cardinal Arinze, préfét de la Congrégation pour le Culte Divin, Benoît XVI vient de la rappeler à l’ordre, lui rappelant que le jour du Seigneur est le dimanche, que les laïcs ne doivent pas remplacer le prêtre dans son devoir de prédication et obligeant ses membres à aller à la messe une fois par mois dans leur paroisse. Le tout est sans appel si la communauté veut être pleinement reconnue par Rome.

Taizé fait encore couler de l’encre : rassemblés à Milan, plus de 50 000 adeptes souhaitent avoir moins de guides spirituels afin de pouvoir jouir de plus de liberté dans leur foi. "L’existence même d’une papauté me dérange" déclare une de ces jeunes. A lire les propos de tous ces gens, on nage en plein relativisme : la religion, la foi dépendent de ce qu’ils ressentent et non de Dieu. Ils sont indviduellement le centre, la référence de leur relation avec Dieu : "Je pense donc c’est vrai".
L’inverse de ce que Notre Seigneur attend de nous : l’homme est second, comme nous le rappelle Notre Dame de l’Annonciation dans son Fiat ("Fiat mihi secundum verbum Tuum", qu’il soit fait de moi selon Ta parole). Et pour entendre la parole de Dieu, il faut le silence : celui de son propre égoïsme, de ses propres sentiments. Le scoutisme, école catholique, n’apprend-il pas à ne pas s’écouter soi-même?

Au péché d’Adam qui voulut être comme un dieu, Sainte Jeanne d’Arc, faisant écho au "Fiat" de Marie, nous a laissé ce message : "Messire Dieu premier servi".

Lahire

Partager cet article

8 commentaires

  1. les communautéS

  2. Un exemple significatif : le prêtre tournant le dos au christ et faisant face aux ” fidèles “. Qui est qui dans cela?

  3. En effet, cela devient ridicule; on se demande ce qu’il reste de “catholique” dans ces communautés. Et pourquoi elles sont encore “dans l’Eglise” alors que les catholiques de Tradition, fidèles à 1500 ans de magistère catholique romain, sont eux à l’index.
    Ces communautés, de Taizé ou autres, ressemblent bien davnatge à des sectes protestantes qu’à autre chose; elles contribuent à plonger l’Eglise dans une descente continue vers l’apostasie.
    Triste époque. Et que d’âmes perdues.

  4. Taizé est une communauté oecuménique : il y a des catholiques, des protestants, des orthodoxes. Pas étonnant qu’en sélectionnant quelques témoignages, l’AFP trouve des protestants qui ne reconnaissent pas l’autorité spirituelle du pape !
    Et, comme d’habitude avec notre chère agence de presse nationale, on déforme, on amplifie, on généralise et voilà les 50000 participants rejettant collectivement l’autorité du pape !

  5. Merci d’avoir relevé la coquille! Je pensais l’avoir corrigée…

  6. Je crois qu’actuellement, beaucoup n’ont que le mot “réforme” en bouche. Certains disent que l’Eglise, par ses pratiques, s’éloigne du peuple. N’est ce pas le peuple qui ne souhaite plus aller vers l’Eglise?
    Certains groupent pensent avoir trouver la solution en supprimant et simplifiant les modes de pratiques litugiques. A force de supprimer, que reste-t-il?

  7. Merveilleux Cardinal, que n’intervient-il pas plus souvent en France!
    Beaucoup d’évêques français, en effet, interdisent à leurs prêtres de dire une messe d’enterrement quand ce n’est pas le jour de leur permanence.
    Les familles des défunts se voient alors imposer des laïcs!
    S’il y a un prêtre dans la famille en deuil, il n’est pas toujours possible non plus que ce soit lui qui dise la messe!!
    Il faut alors trouver une chapelle privée…

  8. je vous trouve un peu durs avec le chemin neocatechumenal. Je suis convaincu qu’ils vivront avec obeissance ce qui leur a ete demandé par la hierarchie. Ce n’est peut-être pas le cas de tout le monde… A priori, je leur fairais confiance, plutôt que le contraire

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services