Bannière Salon Beige

Partager cet article

Médias : Nouveaux médias

Les blogs remplacent-ils une presse libre ?

Partager cet article

3 commentaires

  1. non, les blogs remplacent une presse sous influence

  2. Non, le papier et ses délais obligent à une réflexion moins immédiate et plus poussée, théoriquement.
    Théoriquement, parce que la relative multiplicité des hebdos et mensuels de la droite nationale les empêche d’avoir les moyens d’être autre chose qu’une presse d’opinion, et non d’information générale. Beaucoup sont un créneau, et plusieurs sur le même. Il serait utile qu’ils se regroupent pour créer l’équivalent d’un Valeurs actuelles ou Point de la droite nationale, suffisament « oecuménique » pour avoir le sens du débat tout en ayant des articles approfondis et documentés sur les grands sujets économiques, sociaux, etc…..ce qu’ils ne peuvent nous apporter. Il est souvent lassant de lire des commentaires et gloses certes conformes à notre sensibilité, mais à partir d’infos de gauche et incomplètes, et non complétées en profondeur, ce qui fait que notre famille d’idées ne conteste que très peu les fondements moraux et philosophiques du système économique, culturel, social, technique -matérialiste et progressiste-, à la lumière de l’école des catholiques sociaux, des libéraux français comme Bastiat, et de la doctrine sociale de l’Eglise.
    D’où la nécessité pour être informés sur ces sujets, de recourir à la presse ennemie de nos idées. Il serait temps de comprendre que la multiplicité du Web, sites et blogues, nécessite le resserrement du nombre des titres papier.
    PRESENT est victime de cette couteuse multiplicité : chacun pour se retrouver doit multiplier les abonnements à des revues hebdos et mensuels, et alors le quotidien apparait trop cher. D’autant que ses faibles moyens rédactionnels (en intensité et non en qualité) l’entrainent lui aussi dans le commentaire plus que dans l’information de fond.
    Un journal de notre famille d’idées devait pouvoir aborder le social et l’économique : cela fait défaut.
    C’est un cercle vicieux, et mortel pour tous ces titres, du aussi à la multiplicité des egos de chaque équipe rédactionnelle par rapport aux autres. Car, pour paraphraser Staline en un (vraiment) mauvais jeu de mot : « La droite nationale et/ou catholique française, combien de divisions (internes) ?

  3. Oui ! les blogs remplaceront à terme une presse aux ordres et/ou sous influence idéologique ! parceque subventions, copinage, deficit d’honneteté intellectuelle etc…

Publier une réponse