Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Société / L'Eglise : L'Eglise en France

Les voeux simples et de bon goût d’un maire

A le lire, ce maire semble avoir trouvé une solution pour la sauvegarde de son église :

"Autre projet important pour la commune : la sauvegarde de son église. « La
commune a signé une convention entre la Fondation du patrimoine et les
deux associations : l'association Art et patrimoine de Saint-Hymer
présidée par Jeanette Triaes et l'Association pour le renouveau du
petit port Royal de Saint-Hymer présidée par Claude Suzanne. »
Le
conseil a retenu pour l'étude de la restauration de la charpente et de
la couverture, Christophe Batard architecte des monuments historiques. « À
l'issue de cette étude qui durera environ six mois, nous connaîtrons le
montant des travaux à prévoir. Une association prendra en charge les
travaux extérieurs alors que l'autre s'occupera de la restauration
intérieure qui comprendra les vitraux, les tableaux, la peinture… »".

Si d'autres peuvent s'en inspirer…

Partager cet article

3 commentaires

  1. de nombreux édifices religieux toujours affectés au culte ou désaffectés sont heureusement entretenus ou restaurés à l’initiative des communes. mais de plus en plus des associations privées viennent soutenir les efforts des municipalités qui ont le souci de préserver leur patrimoine historique et religieux.
    ainsi, par exemple, depuis 35 ans, notre association entretient et restaure une ancienne abbaye vosgienne du XIe siècle avec le soutien des municipalités successives, du Conseil général des Vosges et de la DRAC de Lorraine.
    preuve s’il en est que, lorsque la volonté existe, on peut trouver les moyens de sauvegarder nos églises !

  2. A Coulaure en Dordogne la trés belle église du XIIeme siecle est entretenue et restaurée par une association qui s’appelle « Coulaure patrimoine  » créé par une habitante du village qui est luthérienne et Allemande,qui se donne beaucoup de mal pour cette église.L’entretien et le respect des lieux de culte n’est pas le fait des seuls catholiques .

  3. Autre piste à creuser: équipement des pentes de toit plein sud (importantes puisque l’axe longitudinal des églises est généralement orienté Est-Ouest,) avec des panneaux photovoltaïques dont la production d’électricité est rachetée à prix d’or par EDF. Les édifices religieux,et pas seulement les églises, généreraient ainsi leur propre revenu. Il faudrait « simplement » que la direction des Bâtiments de France donne son accord.

Publier une réponse