Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France

Les Verts ne veulent pas protéger la nature

Dans Minute, Thierry Mariani, député du Vaucluse, qui a cosigné une proposition loi visant à interdire les raves parties dans les espaces naturels protégés, s’en prend aux Verts. Il propose d’interdire l’organisation de rave parties, de free parties et de Teknivals dans les parcs nationaux, les parcs naturels régionaux et les sites Natura 2000 en raison de leur caractère de «zones sensibles à protéger» :

M_2 "Croyez-vous que les Verts nous disent merci ? Non, ils nous accusent d’être « anti-jeunes » ! Et je suis en première ligne, car en 2002, c’est moi qui avais proposé un amendement à la législation sur les raves parties. […] Je demandais seulement que les « raveurs », qui viennent par milliers sur un champ privé, soient soumis aux mêmes règles de précaution que celles que l’on demande au moindre maire de campagne quand il fait un rassemblement de cinquante personnes ! La gauche s’était déchaînée en disant que je voulais tuer la techno, que j’étais antijeune et… « antimusique » ! […] On ne peut demander aux citoyens lamba de respecter de multiples précautions pour la protection des espaces naturels et autoriser 4 000 ou 5 000 personnes à piétiner la flore ! Au lieu de me cracher dessus, tous les défenseurs de la nature devraient me féliciter d’avoir collaboré à un tel projet ! Et ceux qui préfèrent dénoncer un « antijeune » que féliciter un « écolo » sont en contradiction flagrante avec leurs propres principes !"

Michel Janva

Partager cet article

4 commentaires

  1. Antimusique ???
    Personnellement, c’est bien parce que je suis pro-musique, que je suis contre la techno et le rap qui n’ont rien à voir avec une quelconque science musicale. Eric Zemmour estime que le rap constitue une sous-culure. Je partage son avis et étends même la notion de sous-culture également à la techno qui ne se résume qu’à du boucan.

  2. Thierry Mariani, ancien séminariste, est minable: il devrait faire une proposition visant à interdire toutes les rave parties, où qu’elles se passent.
    Et ne pas continuer à soutenir un gouvernement qui les autorise régulièrement. Ce gouvernement qui, avec les raves parties, légalise le saccage des champs, la violation du droit de propriété, la nuisance sonore, tous les troubles à l’ordre public qui accompagnent ce type de manifestations.
    Ce gouvernement qui est, plus grave, est complice de la mort régulière de jeunes par overdose; overdoses jamais évitées malgré Médecins du Monde et malgré la nombreuse présence policière.

  3. Est-ce qu’il faut en être étonné de la part des “Verts” ?
    …ils nous accusent d’être “anti-jeunes” : comme si tous les jeunes étaient des thuriféraires des raves parties (c’est vrai que, pour eux, les JMJ ne sont que des rassemblements de fanatiques ou d’intégristes).
    Ce qui est sûr c’est que “les verts ne sont pas murs”.

  4. La preuve est faite qu’être écolo, n’est pas une preuve d’intelligence.

Publier une réponse