Bannière Salon Beige

Partager cet article

Non classé

Les vannes de la culture de mort sont ouvertes : l’expérimentation sur l’embryon aujourd’hui à l’Assemblée

 Reçu par mail, cette info de la fondation Lejeune :

"La Commission des Affaires Sociales de l’Assemblée Nationale désigne aujourd'hui mercredi 30 janvier, un rapporteur sur la proposition de loi visant l’autorisation de la recherche sur l’embryon humain. Le mécanisme est enclenché à l’Assemblée Nationale. Cette nouvelle confirme la réalité de la menace :

  • La proposition de loi sera bien examinée par l’Assemblée Nationale.
    La désignation d’un rapporteur crée les conditions du passage du texte devant l’Assemblée. Il ne manque plus que sa mise à l’ordre du jour. 
  • L’examen peut intervenir à tout moment.
    Le gouvernement peut décider de mettre l’examen du texte à l’ordre du jour de l’Assemblée Nationale à n’importe quel moment dès lors que le rapporteur est désigné. Cela est possible compte tenu du soutien affiché du gouvernement à la proposition de loi (promesse de campagne du candidat Hollande, discours de soutien de la Ministre de la Recherche lors de la discussion générale au Sénat). 
  • La date du 28 mars semble se confirmer !
    Si le gouvernement peut s’en emparer à tout moment, le plus vraisemblable est toutefois que les radicaux de gauche, à l’origine du texte au Sénat, poursuivent l’initiative à l’Assemblée Nationale. Le groupe Radical, Républicain, Démocrate et Progressiste RRRDP, présidé par Roger-Gérard Schwartzenberg, devrait donc présenter le texte à l’occasion de sa niche parlementaire annuelle, le 28 mars.

Si la proposition de loi est adoptée dans les mêmes termes que le texte du Sénat, la navette parlementaire s'arrête, la loi est définitivement votée. Une transgression majeure touchant le respect de l’être humain sera gravée dans le marbre. C'est pourquoi, il est urgent de manifester une opposition à l’autorisation de la recherche sur l’embryon humain pour :

  • Rappeler à nos représentants leur responsabilité alors que nombre d’entre eux sont peu avertis sur cet enjeu fondamental de bioéthique.
  • Pousser au débat pour éviter que le texte ne passe dans l’indifférence, faute de réaction de l’opinion.
  • Défendre jusqu’au bout le principe d’interdiction, maintenu en 2011 lors de la révision de la loi de bioéthique après des Etats Généraux d’Ampleur !"

Le site ici avec tracts et conseils.

Partager cet article

5 commentaires

  1. plus rien ne les arrête. Marthe Robin disait que la France tomberait plus bas que les autres nations à cause des dirigeants qu’elle se serait choisi: nous y sommes!
    Heureusement la prophétie ne s’arrête pas là, mais c’est une autre histoire…

  2. Etrange….
    FIN MARS 2013, à Paris, une conférence européenne dans l’objectif d’une « dépénalisation universelle de l’homosexualité » sera réunie. De telles réunions seront organisées dans chaque région du monde courant 2013.
    La réunion de Paris rassemblera 56 pays du continent européen ainsi que des ONG et le Haut commissariat aux droits de l’homme de l’ONU, afin entre autres de «mieux connaitre les violations commises contre les personnes LGBT (lesbiennes, gay, bisexuelles et transexuelles) là où elle se produisent, même en Europe malheureusement, et mieux les combattre» (dixit Najat Vallaud Belkacem).
    Gageons qu’on n’y parlera pas seulement des pédérastes et des lesbiennes dans cet aéropage d’anté-christs qui s’invitent chez nous à Paris. On y parlera aussi des petits enfants…..

  3. Le rétablissement de la « peine de mort » par les socialistes est pour demain !
    Une « peine de mort » pour les innocents, c’est delà le progrès socialiste !
    Puis, avec l’euthanasie, ce sera la « peine de mort » volontaire et demandée, avant d’être décidée par les médecins et les proches, puis par des intérêts économiques ‘sécurité sociale, etc.) !
    Fascination morbide des socialistes pour la mort !

  4. « Sur le Centre (la capitale = Paris), il y aura comme une accumulation des différentes punitions qui menacent la France : épidémies, pendant plusieurs mois, guerre civile, occupation étrangère, pillage, tremblements de terre provoquant l’effondrement de cette ville « minée » (les carrières de Paris ou « catacombes » s’étendent sous la ville sur des kilomètres de galeries), incendies par fuites de gaz. »
    « Le châtiment des trois jours de ténèbres y sera particulièrement meurtrier. II sera aussi exemplaire, car il détruira « la salle de l’enfer », où se prennent les lois infâmes qui empoisonnent la pauvre France : l’Assemblée Nationale. »
    « Le feu du Ciel tombera sur Sodome et principalement sur cette salle de l’enfer, où se fabriquent les mauvaises lois ; elle sera engloutie et à sa place, sera comme une immense carrière de laquelle, jusqu’à la fin du monde, on ne pourra s’approcher sans un frémissement d’horreur. Le feu du Ciel se mêlera au feu de l’enfer. L’eau y sera semblable à du feu… Ce lieu va s’écrouler sur une immense distance aux alentours… Jamais, on n’oubliera ces marques de Dieu, restées visibles sur une terre où il y a de si beaux sanctuaires dédiés à la Sainte Mère Immaculée. »
    Qu’on se le dise !
    (http://www.marie-julie-jahenny.fr/les-propheties-pour-la-france.htm)

  5. ce flamby et ses accolytes posent problème. Incapables de gérer les problèmes économiques, ils s’attaquent au fondement de la vie. Il est grand temps que la révolte gronde

Publier une réponse