Bannière Salon Beige

Partager cet article

Non classifié(e)

Les souverains aimés des Français, une dignité empreinte d’humanité

De Thomas Flichy de La Neuville :

"Il semble que les Français se soient lassés d’être gouvernés par des enfants. Qu’ils se noient dans le tourbillon des représentations publiques, agissent sans but certain au gré de leurs caprices ou bien se gardent à jamais de décider, l’effet du gouvernement des enfants demeure le même. Ils se maintiennent un temps en promettant des fleurs à leurs favorites et des sucreries aux vieillards. Puis leur règne s’éteint. A ces êtres nés pour la fête perpétuelle et plus impatients que dignes de régner, manque en effet une qualité majeure : la dignité. Celle par laquelle aucun homme sensé ne prétendrait diriger l’Etat s’il avait échoué à conduire sa propre famille. La dignité qui consiste à reconnaître parfois que l’on s’est trompé, et en sortir grandi. La dignité qui peut exiger d’un homme d’Etat qu’il se retire définitivement de la vie publique après qu’il ait ouvertement manqué à l’honnêteté. Cette dignité est fondée sur le sens de l’honneur. C’est elle qui touche les Français lorsqu’elle est emprunte de paternité. Aux masques des momies, les Français ont toujours préféré le visage de l’humanité. Après tout, qui s’étonnerait qu’un peuple consentît à être gouverné par un mort?"

Partager cet article