Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : L'Islam en France / France : Politique en France

Les socialistes refusent de lutter contre le djihadisme !

Des 4 vérités : 

"La France a, à nouveau, échappé de peu à un attentat meurtrier, qui aurait été perpétré avec des moyens dérisoires, puisqu’il s’agissait « simplement » d’un homme armé tirant à la kalachnikov dans un train. L’issue ayant été heureuse, tous les commentateurs se congratulent, encensent les héros et poussent un soupir de soulagement.

Mais rien n’est résolu. Au con­traire, les mêmes événements risquent de se reproduire à brève échéance – et la chance ne sera pas toujours avec nous. Deux facteurs, au moins, pourraient être traités facilement par un gouvernement désireux de s’opposer au terrorisme, au lieu de flatter démagogiquement diverses clientèles électorales.

Tout d’abord, arrêtons de con­damner systématiquement les personnes qui s’opposent physiquement aux criminels. La situation est, en effet, paradoxale. Aujourd’hui, on fête les héros qui ont empêché le drame ; mais, si le tireur avait été éborgné dans la bagarre, lesdits héros seraient en garde en vue et menacés de condamnation judiciaire – comme tant de nos compatriotes qui ont refusé de se laisser faire.

Par ailleurs, rien ne nous impose de garder en liberté des centaines de fanatiques. Une bonne partie de ces personnes, parfaitement identifiées par les services anti-terroristes, pourrait être expulsée (puisque beaucoup des prédicateurs radicaux sont étrangers) et une autre partie pourrait être internée. Car, n’en déplaise à M. Cazeneuve, promouvoir la « guerre sainte » est bel et bien un délit.

Là aussi, la situation est paradoxale… (suite).

Les principes non-négociables n’ont jamais été si attaqués. Aidez le Salon beige à contre-attaquer et à promouvoir la culture de vie !

Partager cet article

9 commentaires

  1. Pas “les socialistes”, mais la république, car du temps de la droite, avec Sarkozy, c’était la même chose ! C’est bien la république qui était là il y a 40 ans, c’est donc elle qui est responsable.
    Que tous les Français méditent cette vérité : la république est incapable de risposter contre le terrorisme
    http://www.bvoltaire.fr/sandrinepico/republique-incapable-de-riposter-contre-terrorisme,185150

  2. Des égorgés, des attentats, des profanations d’églises, les usines qui brulent..chaque jour. Drôle d’ambiance! Chut c’est la France!

  3. Les socialistes sont les complices objectifs des terroristes.
    En Syrie, ils arment Daesch contre Bachar al Assad.
    Quant aux frappes effectuées par les rafales, une bombe de plusieurs dizaines de milliers d’euros pour détruire des toyotas pick up à trois sous, avouez que c’est minable et totalement inefficace, même cette âne de Flamby le reconnait.
    La seule parade que trouve cette buse de Valls le tremblotant contre le terrorisme dans les trains, c’est un numéro vert, avouez que dans le domaine de la crétinerie, on ne peut faire mieux, c’est un champion du monde.
    Ils sont pathétiques.

  4. Mais quelle peut donc être la main qui se cache derrière cette ” immigration -invasion ” et qui savamment ,méthodiquement l’organise ?
    Tout cela bien évidemment avec la complicité de Bruxelles ,qui y met beaucoup de cœur à l’ouvrage !!!
    Décidemment ,on ne plus compter que sur les ” médias hors système “pour connaître la vérité .
    Mais ça ,on le savait déjà .
    http://www.egaliteetreconciliation.fr/Les-Etats-Unis-et-la-haute-finance-derriere-l-afflux-de-refugies-en-Europe-34611.html

  5. Selon les services secrets britanniques, 800 djihadistes de retour de Syrie et d’Irak sont prêts à frapper en Europe…
    Pendant ce temps, en France, on critique l’idée de contrôle au faciès en criant au prétendu racisme ! Ils disent que la démocratie ne doit pas céder devant le terrorisme, mais ils ne pigent pas que combattre sérieusement le terrorisme, notamment par le contrôle au faciès, c’est sauver autant que possible la démocratie. Et puis, de toute façon, à quoi servirait la démocratie si la France était balayée par les terroristes ?

  6. La république, issue de la révolution francaise, celle là même qui faisait brûler vifs les enfants dans les fours !!!
    Question à se poser en toute objectivité et sincérité: on a coupé la tête au roi, et alors, pour quel résultat ,
    Voilà un sujet de dissertation sur lequel on pourrait développer .
    http://www.minute-hebdo.fr/tout-minute/actualites/730-brules-vifs-dans-les-fours-de-la-republique
    https://www.youtube.com/watch?v=HbQa4IvY8do
    https://www.youtube.com/watch?v=5pHDc5BrzrM

  7. “Les socialistes refusent de lutter contre le djihadisme !” mais cela est tout a fait “normal” ! Les socialistes (qu’ils soit de droite ou de gauche, cela ne change rien car ils tous appartiennent au système républicain)sont les “fils spirituels” des “grands ancêtres” régicides. Pour eux, c’est une aubaine, avec les djihadistes ils vont pouvoir faire mieux que Fouquier-Tinville en 1793/94, mieux que Turreau et Westermann en 1793/94, mieux que Combe en 1905, mieux que l’anéantissement des guerres mondiales et coloniales du XXème siècle, ils vont enfin pouvoir éradiquer le christianisme du “territoire de la république” (sous-entendu, la France que l’on ne nomme plus). Mais dans leurs délires, ces déments ont juste oublié une chose, la France ne leur appartient pas, car notre saint roi Louis XIII la remise à la Vierge Marie par son voeux de 1637 !

  8. @ Dominique
    Lorsque vous dites “La République est incapable de riposter contre le terrorisme” il faut un peu distinguer. Si vous voulez dire par là que la République sous Hollande et Valls n’en est pas capable, je suis entièrement de votre avis. Mais quand on regarde un peu l’histoire, il faut différencier. La République a à certains moments très bien pu prendre les mesures appropriées et l’article des “4 vérités” propose même une piste de ce qu’il faut faire (et a été fait dans le passé); l’internement administratif. Je peux même citer un exemple tiré de mon histoire familiale.
    Ma famille est d’origine sarroise. Après 1919, la France qui avait pour des raisons historiques quelques vues sur le “Territoire de la Sarre” (aujourd’hui le Land du Saarland allemand) avait obtenu le placement de cette région sous administration de la SDN. En 1935 un référendum devait décider de l’appartenance définitive du Territoire. Retour à l’Allemagne, rattachement à la France ou maintien de l’administration de la SDN. Comme Hitler avait pris en 1933 le pouvoir en Allemagne les socialistes sarrois, dont mon grand-père, bien que catholique était un élu décidérent d’appeler à voter pour le maintien de l’autorité de la Société des Nations, du moins tant que Hitler demeurerait au pouvoir. En janvier 1935 ils furent largement battus par les nazis et ma famille obligée de fuir comme réfugiés politiques en France. Comme ils avaient déclinés la nationalité allemande ils avaient en France un statut de réfugiés sarrois.
    Le frère cadet de mon grand-père resta quelques mois en Sarre, passée sous régime nazi, puis, voyant que sa situation était invivable, se réfugia également en France pour raisons politiques. Mais entretemps il était devenu Allemand, la nationalité sarroise ayant disparue.
    Au déclanchement de la Seconde Guerre Mondiale, mon Grand-Oncle fut donc, bien qu’antifasciste, interné par le gouvernement républicain, du radical-socialiste Edouard Daladier au camp de Gurs, dans les Pyrénées-Atlantiques et y resta pendant toute la guerre. Les conditions de détentions furent telles qu’il mouru moins de 5 ans après la libération, n’ayant pas atteint la cinquantaine. Il est à noter qu’à Gurs étaient également internés des communistes français, des juifs allemands (en même temps que des Allemands nazis se trouvant en France au début de la Guerre, ainsi que des républicains espagnols). Et ils n’avaient pas été internés par Vichy, mais par le radical-socialiste Daladier qui estimait qu’ils étaient dangereux pour la sécurité de l’état.
    Ceci pour dire que même un régime républicain peut faire le nécessaire (même si malheureusement comme pour mon Grand-Oncle, il frappe des innocents!)
    Concernant les islamistes aujourd’hui, l’internement administratif serait même la seule solution puisque les responsables policiers reconnaissent eux-mêmes qu’ils n’ont pas les moyens en hommes de pister 24h/24 les suspects islamistes. Et la solution serait tout de même plus logique que de faire interner administrativement un maire français en psychiatrie pour avoir osé dire qu’il faudrait interdire le culte musulman en France! L’effet dissuasif d’une telle mesure sur les musulmans français serait en tout cas immédiat.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services