Les singes, mieux protégés que les bébés d'homme

Lu sur le blog de Jeanne Smits :

"Une trentaine de « singes » vêtus de tee-shirts rouges ont manifesté dimanche
matin devant le siège du PP (Partido Popular) à Madrid pour remercier
son leader, Mariano Rajoy, de si bien les protéger – et pour lui
réclamer d’en faire autant pour les êtres humains.

C’était une manifestation de Derecho a vivir (« droit de vivre
») par laquelle, à l’occasion de la 5e rencontre nationale de ses
délégués, l’association pro-vie a voulu rappeler au Premier ministre
espagnol ses promesses électorales d’abrogation de la loi d’avortement
de Zapatero qui a fait de la mise à mort de l’enfant à naître un droit
de la femme. Chaque jour en Espagne, plus de 300 vies humaines sont
massacrées légalement, a rappelé le président de l’association HazteOir,
Ignacio Arsuaga, réclamant « une loi qui protège le droit d’être mère
et en finisse avec ce commerce sanglant ».

« Rajoy, évolue ! », criaient les « singes ».

On avait choisi le thème des grands singes parce que précisément, le
1er février dernier, le conseil des ministres du gouvernement PP a
approuvé un décret royal
visant à protéger ces animaux – mais aussi les fœtus de grands singes !
– en interdisant expressément l’expérimentation sur les gorilles,
chimpanzés, orangoutangs et bonobos. Le même décret fixe les normes de
base « spécialement strictes » à respecter pour toute expérimentation
sur d’autres primates, les chiens et les chats et certaines autres
espèces. […]"