Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France

Les sénateurs pourraient revenir sur réforme de la retraite des mères

R L'un des assouplissements auquels réfléchissent les sénateurs de la majorité vise à permettre aux femmes de continuer à bénéficier d'une retraite à taux plein à 65 ans, et non à 67 ans comme la loi le stipule. Le mécanisme à l'étude consisterait à réserver cette avancée aux parents – aux pères et aux mères, pour éviter que la disposition soit jugée discriminatoire – de 3 enfants et plus ayant interrompu leur carrière. En l'occurrence, les mères de famille qui ont arrêté de travailler le temps d'élever leurs enfants, lesquels vont payer les retraites futures. Ce serait justice.

Cette disposition pourrait concerner quelque 37.000 femmes.

Partager cet article

5 commentaires

  1. bonne nouvelle, pourvu que cela soit une réalité et non un simple espoir..

  2. Sauf erreur de ma part, ne sommes nous pas aujourd’hui à 2 ans gagné par enfant, ce qui ferait pour une mère de 3 enfants, une retraite à 61 ans ?
    Des précisions ?

  3. A noter que le Gouvernement s’est opposé à un amendement identique de la part du député du Nord UMP Christian Vanneste. Son amendement a été rejeté :
    http://www.christianvanneste.fr/2010/09/14/retraites-et-femmes-au-foyer/

  4. Il est question des femmes ayant “arrêté de travailler le temps d’élever leurs enfants, lesquels vont payer les retraites futures”…
    Quid des femmes qui n’ont jamais exercé d’activité rémunérée, mais qui ont, elles aussi,travaillé de longues années en élevant les futurs cotisants, et souvent en grand nombre… Là aussi, ce serait justice!

  5. Ca veut dire quoi 2 ans ? Et un taux plein ? C’est une broutille. Vu le mode de calcul si compliqué ca ne doit pas changer grand chose lorsqu’on a pas travaillé tout au long des 40 ans, et pour les retraites complémentaires par points ca ne donne rien de plus.
    La vraie mesure minimale pour les mères de famille qui ont travaillé ou pas, et qui assurerai leur sécurité, serait un droit à une pension de réversion à taux plein au décès de leur époux pour les mères de famille nombreuses.
    Voila qui ne couterai pas très cher et serait un début de réponse à Malloy.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services