Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Société / Scoutisme

Les Scouts d’Europe agressés pour un pseudo “symbole du pétainisme”


N84Lu ici :

"Les Guides et Scouts d’Europe, deuxième mouvement de scoutisme en
France, vont prochainement commémorer le Pèlerinage de 1942, un
événement qui avait à l'époque été récupéré par Vichy.

Un thème discutable a été choisi par les Guides et Scouts d’Europe (GSE)
à l’occasion de leur pèlerinage annuel à Vézelay qui doit se tenir du
1er au 4 novembre. Près de 2.000 jeunes commémoreront le 70e
anniversaire du pèlerinage de 1942. Ce pèlerinage de 1942 est très
discuté".

Quelle abomination que d'accuser le pélerinage au Puy de 1942 d'avoir un autre but que le retour de la chrétienté en France. Quel dommage que les Scouts d'Europe n'aient pas su le défendre. Car une chose est certaine : quand on ne connaît pas son histoire, on ne peut pas la défendre face à l'adversité et on se retrouve traqué par ses propres erreurs ou négligences. Là-dessus, les Scouts d'Europe n'ont pas été brillants si l'article est correct :

Perd"Le pèlerinage de 1942 avait été lancé à
l’initiative du père Doncoeur. Un religieux controversé écarté des
Jésuites après son soutien zélé au maréchal Pétain. «Un personnage
important du scoutisme. On ne peut pas nier ça », assure à Fréquence
ESJ, Loïc de Coatgoureden, organisateur du pèlerinage de Vézelay.  

« Je connais assez mal ce père Doncoeur * (sic!).
Il a eu des actions positives et négatives. On prend le meilleur »,
assure à Fréquence ESJ la porte parole des Guides et Scouts d’Europe
(30.000 membres en France) (…). Avant
d’ajouter quelques jours plus tard : « Je me suis renseigné, il ne sera
pas abordé le cas du père Doncoeur lors du rassemblement. Nous ne
célébrons que le pèlerinage. On peut commémorer un acte sans parler de
son auteur
(re-sic!)». La porte-parole reconnaît « un contexte particulier en
1942 », ajoutant : « C’est vrai que le père Doncoeur est un personnage
un peu controversé (re-re-sic!)». 

(*Ecoutez ce chant, chanté chaque année au fameux rassemblement de Vézelay. Il est… du père Doncoeur).

Le Père Doncoeur, un personnage controversé? Non, un croisé dans le siècle (400 pages à lire ici). Un aumonier militaire d'exception. Comment cet aumonier scout, fondateur de la Route des scouts de France, inspirateur de celle des Scouts d'Europe et grand connaisseur de sainte Jeanne d'Arc n'a t-il pas été mis à l'honneur dans les mouvements scouts et dans les branches aînées en cette année johannique?

Partageons cette page qui prend la défense des Scouts d'Europe, laissons aux vrais historiens du scoutisme le souci de remettre de l'ordre et rétablir la vérité et offrons à tous le souvenir de ce chant du Père Doncoeur qui résonnera peut-être à la Toussaint près de la colline éternelle, les aînés du scoutisme, les Routiers, devant leur nom aux routiers de Jeanne d'Arc, devenus plus tard les fameux "compagnons de Jeanne d'Arc" :

PdrSur les routes où nous chantons, 
Fais-nous joyeux, ô fière Jeanne ! 
De ton rire insolent et frais 
Tu fis pâlir les soudards anglais. 
Tu aimas les joyeux garçons 
Purs et hardis à tenir campagne ; 
Sur les routes où nous chantons, 
Fais-nous joyeux, ô fière Jeanne ! 

Sur les routes où nous peinons, 
Fais-nous plus durs, ô rude Jeanne ! 
Au grand trot de tes noirs coursiers 
Tu entrainas princes et Routiers. 
Sous l’effort quand nos corps ploieront, 
Garde nos cœurs de ces pleurs de femmes. 
Sur les routes où nous peinons, 
Fais-nous plus durs, ô rude Jeanne ! 

Sur les routes où nous luttons 
Fais-nous vainqueurs, ô forte Jeanne ! 
Dans l’effroi des sanglants combats 
Tu bondissais devant tes soldats. 
Sur tes pas, quand nous nous battrons, 
Nous saurons bien forcer les victoires. 
Sur les routes où nous luttons 
Fais-nous vainqueurs, ô forte Jeanne ! 

Sur les routes où nous mourrons, 
Emporte-nous, ô sainte Jeanne ! 
De la cendre de ton brasier 
Tu t’envolas en plein ciel de mai. 
De nos corps qui défailleront 
D’un vif élan fais jaillir nos âmes. 
Sur les routes où nous mourrons, 
Emporte-nous, ô sainte Jeanne!

Jda

Addendum : en commentaire, la réaction du responsable du rassemblement annuel à Vézelay.

Les principes non-négociables n’ont jamais été si attaqués. Aidez le Salon beige à contre-attaquer et à promouvoir la culture de vie !

Partager cet article

24 commentaires

  1. Sauf erreur de ma part la photo illustrant la brève représente le bienheureux Père Sevin [Merci. JL].
    Pour ce qui est de la prestation du porte parole de l’AGSE, elle est vraiment dramatique. Comment peut-il, à son niveau de responsabilités, dire qu’il ne connait pas le père le père Doncoeur qui, avec le père Sevin et le chanoine Cornette est un pilier du scoutisme français. Il faut virer ce genre d’incompétent.

  2. Je trouve toutes ces remarques contre les scouts d’Europe d’une niaiserie sans aucun intérêt. Il faut critiquer soupçonner, se méfier de tout et de tout le monde.Personnellement je ne vois dans ces jeunes priants et généreux que des exemples pour tous ceux qui se lèvent à midi et qui nous barbent avec leurs motos qui pettarades sans arrêt sous nos fenêtres et qui ne savent rien faire d’autres. Bravo les scouts d’Europe et que le Seigneur et Jeanne vous bénissent

  3. Vite ! qu’on dénonce aussi Joël d’Auriac, ce routier qui, sur les photos de 1942, porte la bannière de Provence : surement encore un de ces scouts fascistes ?
    Il n’y a qu’à lire sa biographie…
    http://fr.scoutwiki.org/Jo%C3%ABl_Angl%C3%A8s_d%E2%80%99Auriac

  4. Biographie à lire également ici : http://route.scouts-europe.org/-Dans-le-passe-

  5. Bravo pour cette initiative des GSE, qui devraient néanmoins virer les incompétents qui les administrent : leur manque de courage (devant ce type d’amalgame réchauffé) n’a d’égal que leur amnésie ou leur méconnaissance de l’histoire du scoutisme.
    Les GSE, pour être historiquement corrects, doivent-ils supprimer le Père Doncoeur de leur “filiation” scoute et de leur répertoire (Vierge des chemins de France, par exemple)?

  6. Je ne comprends pas bien comment vous avez pu vouloir “partager” la page de l’Observatoire Gabbiano, qui pense défendre intelligemment les scouts en chargeant Vichy (au passage, parler de “la” STO en dit long sur le niveau de connaissance historique de l’auteur).
    [Je partage la défense générale des scouts d’Europe de cet article, mais en appelle aussitôt aux vrais historiens du scoutisme pour rétablir toute la vérité sur le Père Doncoeur, la route et ce pèlerinage du Puy en 1942.
    JL]
    Plutôt que de baisser piteusement la tête devant les journalistes, demandons-leur ce qu’elle a de si blâmable, cette “Révolution nationale” si chaleureusement entreprise et soutenue par l’immense majorité des Français, et si férocement critiquée… par le clan collaborationniste de Paris (les Rebatet et condors) !
    Demandons-leur de nous expliquer ce qu’il a de si répréhensible, ce message du Maréchal rédigé à l’intention des Scouts et lu le 15 août 1942.
    Demandons-leur encore de nous expliquer pourquoi, sur les 25 personnes environ qui étaient pendant la guerre au cabinet du Maréchal Pétain, il y eut : un tué par la Gestapo, quatre déportés en Allemagne, deux arrêtés par la Milice, deux échappés de justesse à la Gestapo, deux éliminés sur intervention allemande et contraints à se cacher.
    Sur Vichy comme sur bien d’autres sujets, les journalistes veulent nous imposer leurs slogans et interdire tout débat. Il est navrant de voir les autorités des GSE capituler devant tant d’impudence.

  7. En admettant que le P. Doncœur soit un personnage contreversé, il faut remarquer deux choses ::
    1) le Christ était lui aussi largement contreversé. Et alors ??? Alléguer qu’une personne est contreversé, ce n’est pas un argument, c’est une excuse de lâche.
    2) les GSE ne veulent pas se référer à qq’un de contreversé ? Eh bien qu’ils abandonnent toute référence à Baden-Powell, […]et franc-maçon !!!

  8. L’article pratique l’amalgame avec un haut degré de maîtrise en bon représentant de la presse d’aujourd’hui.
    Il est quand même aberrant que l’AGSE s’excuse et se défausse devant un représentant d’une organisation de gauche !!!
    Le fait que le Maréchal se soit adressé aux scouts implique t’il le soutien des Scouts au maréchal ? Imaginez que F. Hollande adresse un message aux Routiers à l’occasion de Vezelay…que faudrait-il en déduire ?
    Quand à JJ Gauthé, il est au scoutisme ce que C. Terras est au catholicisme ! Responsable ches les SdF durant de nombreuses années et à la même époque en responsabilités au PS !!!

  9. Bien d’accord avec lechat41. Lire des choses pareilles montre que l’on a affaire a des IGNORANTS complets de l’histoire élémentaire du scoutisme qui ont tellement peur d’être historiquement incorrects qu’ils en viennent à trahir les héros (d la guerre) qui ont fondé le scoutisme en France.
    La piété filiale suppose de connaitre et de respecter nos anciens !

  10. Etant le responsable du Rassemblement de Vézelay depuis 4 ans, et ayant été contacté, avant la parution de l’article à charge sur le mouvement des Scout d’Europe, par l’apprenti journaliste Tristan Quinault, je peux affirmer que celui-ci a de véritables intentions calomnieuses envers nous et le scoutisme traditionnel tel que l’a vécu le mouvement SDF avant la réforme. Plusieurs de ses articles montrent une obsession pour le maréchal Pétain dont l’histoire ne concerne ni de près ni de loin le mouvement des Guides et Scout d’Europe. Visiblement Tristan Quinault ne connait pas l’histoire du scoutisme et n’est donc pas en mesure de la replacer dans son contexte et son époque. Ceci est tout de même navrant pour quelqu’un qui prétend transmettre une information objective…
    Le thème du rassemblement cette année est : « Il a pris chair de la Vierge Marie », en droite ligne avec « l’Année de la foi » voulue par le Saint-Père Benoît XVI. En effet, après le choix du thème « Je crois » en 2011 et l’accueil de Joseph Fadelle, ce grand témoin de la foi, c’est un autre article du Credo qui est retenu.
    Nous assumons notre histoire et l’héritage qui en découle dans le scoutisme catholique, si l’auteur de l’article ci-dessus en doute…
    [Merci de ces précisions.
    FSS.
    JL]

  11. Grossier piège à polémique d’un niveau historique proche de zéro (“reductio ad Hitlerum”).
    Sinon il faudrait que ces plumitifs m’expliquent pourquoi personne n’a rien reproché quand ce furent les Scouts de France (modernes) qui ont célébré le cinquantenaire de ce Pèlerinage du Puy en août 1992 !
    Et qu’on ne me disent pas que cela n’avait rien d’officiel… j’y étais ! Et j’ai bien vu à la conférence le Commissaire général SdF (Bertrand Chazy) à côté du Mgr Brincard, chartiste fraîchement arrivé au Puy.
    Bref un point Godwin, et un manque de formation à la subversion du côté des jeunes porte-paroles qui n’ont pas su reconnaître le piège dialectique. Dommage.

  12. “controversé” le mot sidérant qui permet aux uns de s’abstenir de penser, et est sensé empêcher de penser les autres…
    Moi j’ai entendu dire, mais attention c’est encore confidentiel hein, que Tristan Quinault était un peu controversé… ! Alors c’est très suspect. D’aucuns disent même qu’il serait “nauséabond” !!!
    Toute cette délation nous rappelle “les heures les plus sombres de notre histoire…”

  13. Il faut être “bisounours” pour écrire, comme le fait, sur le ton du reproche, ce pseudo-journaliste en fin de son torchon, que “Joseph Fadelle, avait été invité alors que ses propos contre l’islam sont connus pour être très durs” !
    Monsieur “le donneur de leçons”, le Joseph Fadelle en question, Fadel-Ali al-Moussaoui de son vrai nom, a été laissé pour mort, frappé et tiré à bout portant par ses propres parents, tous musulmans, au bord d’une route en Irak parce qu’il s’était converti au christianisme. Vous, bien sûr, bon prince, si vous aviez fait l’objet d’une tentative d’assassinat par les membres d’une organisation quelconque, vous ne taririez pas d’éloges sur cette organisation, bien que celle-ci vous ait contraint à vous exiler loin de votre pays, à changer d’identité et à vivre dans la peur car toujours sous le coup d’une fatwa demandant votre mort.
    Le reste de l’article est du même ordre : ça, c’est du journalisme ?

  14. C ‘est le même apprenti journaliste qui oeuvrant pour le Figaro à entrepris de diaboliser le curé de l’île d’Yeu cet été :
    http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2012/08/22/01016-20120822ARTFIG00385-les-methodes-detonantes-du-cure-de-l-le-d-yeu.php
    Ce Monsieur réussira, il a bien compris les ficelles du métier : Médisez il en restera toujours quelque chose !

  15. Le titre de son article est scandaleux, et d’ailleurs le triste Maupoil, s’était déjà fait remarquer : http://lesalonbeige.blogs.com/my_weblog/2012/03/le-journalisme-version-tristan-maupoil.html

  16. le Marechal Petain ?? et alors ???
    tous les vrais Historiens le savent : il a – par 2 fois – sauve la France.
    (Documents secrets pour servir a la rehabilitation du Marechal Petain de Monique et Jean Paillard – Ed. du Trident)
    .. alors que tous les laches se defilaient.
    il faut que les Francais qui aiment la France arretent de cultiver leur inculture, due a la desinformation…
    mieux vaut 10 Marechal Petain que la bande de felons qui bradent la France et la detruisent.

  17. Ce pseudo journaliste, que pense t’i du culte rendu au Maréchal Pétain par…François Mitterrand ?

  18. J’admire le Père Doncoeur, mais j’apprends par votre article qu’il était engagé à Vichy. Je suis fermement opposé au régime du Mal Pétain et je suis déçu par ce que j’apprends.
    [Vous n’avez pas grand chose par les fragments de l’article que je cite. Lisez le livre “Paul Donceur, un croisé dans le sicèle” de Dominique Avon et vous apprendrez plus de choses proches de la vérité.
    Ne vous arrêtez pas à ces quelques lignes “controversées”…
    http://www.editionsducerf.fr/html/fiche/fichelivre.asp?n_liv_cerf=5372
    JL]

  19. que pourront-ils contre :
    “franchise, dévoument, pureté”
    c’est plutôt ça qui gène !
    Hauts les coeurs !

  20. Il ne faut pas donner à cette webradio et à son minable rédac’chef plus d’importance qu’ils ne méritent : qui connaît Fréquence ESJ ? Absolument personne.
    Laissez donc ce Tristan à poil, dans les ténèbres de l’inconnu d’où il n’aurait jamais du sortir.

  21. Quelle ignominie, cette charge conduite par des pleutres contre le RP Doncoeur! Figure magnifique de prêtre et de patriote , aumônier militaire intrépide, toujours en première ligne. Cité sept fois à l’ordre de l’armée pour actes de bravoure! Au lendemain de la guerre, alors que le Cartel des Gauches voulait de nouveau expulser les congrégations religieuses, le RP Doncoeur est allé trouvé cette camarilla de sectaires professionels, la poitrine barrée de ses innombrables décorations, pour leur dire : “Cette fois-ci, nous ne partirons pas.”
    J’en ai assez de ces petits foutriquets qui citent sans vergogne au tribunal de leur mesquinerie les plus grands noms de notre histoire. Y’a-t-il un historien sérieux pour clouer le bec à ce morveux?

  22. […]

  23. Quand le Père Ar’gouach, des Scouts de Riaumont, parle à Radio Courtoisie du Père Doncoeur, on a la vérité historique sur ce prêtre.

  24. Le Père Doncoeur est un Saint homme.J’ai lu sa biographie et il a riqué sa vie dans les tranchée pour aider les soldats à surmonter la guerre.Grace à lui et ses combats d’aprè-guerre il a écrit”Non ,nous ne partirons pas!”et ainsi les congrégations religieuses sont restées en france.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services

Aidez-nous à doubler l'audience du Salon beige!

Abonnez-vous gratuitement à nos lettres et faites-les suivre à vos amis.

Ensemble, nous pouvons doubler notre capacité d'influence et d'action :