Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France

Les résultats ou les tendances du premier tour dimanche avant 20h00?

C'est bien sûr possible à l'heure d'internet à condition d'aller les chercher ailleurs qu'en France.

À tous les lecteurs du Salon Beige en France, j’irai droit au but : pour poursuivre son travail le Salon Beige a besoin de vos dons. Le combat culturel que nous menons est violent et nos opposants disposent de moyens infiniment plus importants que les nôtres. Nous sommes en permanence ciblés par des personnes et des groupes qui savent utiliser l’argent, les médias et … la justice pour nous combattre et nous détruire.

Oui, notre existence dépend de vos dons. Nos besoins ne sont pourtant pas immenses, loin de là !
Il suffirait que chaque année 3 000 personnes fassent un don ponctuel de 50 € ou bien que 1 250 fassent chaque mois un don de 10 € pour que l’existence du Salon Beige soit assurée !

Vous savez le rôle que le Salon Beige joue chaque jour dans la lutte contre la culture de mort et pour la dignité de l’homme; vous connaissez notre pugnacité à combattre chaque jour contre l’avortement, l’euthanasie, le mariage pour tous, la PMA, la GPA et toutes les dérives libertaires.

Le Salon Beige ne remplace pas votre rôle dans ces combats, il les facilite, les accompagne et les stimule.
S'il vous plait, faites un don aujourd'hui. Merci

On ne lâche rien, jamais !

Guillaume de Thieulloy
Directeur du Salon Beige

Partager cet article

3 commentaires

  1. cher Lahire, avez-vous remarqué, dans le décret du président pour convoquer les électeurs, qu’il est bien spécifié que les bureaux de vote ouvriront de 8 h à 18 heures (bien : 18 h).
    Une dérogation est prévue pour les départements d’outre-mer et les Français de l’étranger.
    Donc, les décisions préfectorales ouvrant les bureaux jusqu’à 20 heures sont illégales. Et les élections susceptibles d’annulation.
    Or, personne n’évoque cette question !
    Si le Salon beige veut lever un lièvre ….

  2. “Article 3: Le scrutin sera ouvert à 8 heures et clos à 18 heures (heures légales locales). Toutefois, pour faciliter aux électeurs l’exercice de leur droit de vote, les représentants de l’Etat dans les départements, à Saint-Barthélemy, à Saint-Martin, à Saint-Pierre-et-Miquelon, dans les îles Wallis et Futuna, en Polynésie française et en Nouvelle-Calédonie pourront prendre des arrêtés à l’effet d’avancer ou de retarder, dans certaines communes ou circonscriptions administratives, l’heure d’ouverture ou de fermeture du scrutin. Le ministre d’Etat, ministre des affaires étrangères et européennes, aura la faculté de faire de même pour certains bureaux de vote ouverts par les ambassades et postes consulaires. En aucun cas le scrutin ne pourra être clos après 20 heures (heure légale locale). Ces arrêtés seront publiés et affichés dans chaque commune, circonscription administrative, ambassade ou poste consulaire intéressé cinq jours au moins avant le jour du scrutin.”
    http://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000025398043&dateTexte=&categorieLien=id
    Peut-on lire
    “Toutefois, pour faciliter aux électeurs l’exercice de leur droit de vote, les représentants de l’Etat dans les départements, (…) pourront prendre des arrêtés à l’effet d’avancer ou de retarder, dans certaines communes ou circonscriptions administratives, l’heure d’ouverture ou de fermeture du scrutin.”
    Reste donc à savoir si les “représentants de l’État” auront ou non “pris les arrêtés” nécessaires.
    Où chercher une telle réponse?

  3. Les articles 3 de 2012
    (http://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000025398043&dateTexte=&categorieLien=id)
    et de 2007
    (http://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000000641284&dateTexte=)
    ne diffèrent que par
    -l’insertion “heure(s) légale(s) locale(s)” à chaque mention d’un horaire
    -la liste qui suit “les représentants de l’Etat dans les départements, ” (disparition de “à Mayotte,”, apparition de “à Saint-Barthélemy, à Saint-Martin,”)
    -la mention “ministre d’Etat, ministre des affaires étrangères et européennes” alors que son prédécesseur était simplement “ministre des affaires étrangères”
    Reste à savoir, puisque nous sommes à peu près à cinq jours du scrutin, si les arrêtés ont bien été pris.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services