Les plaintes d'abus sexuel ignorés par les services car le criminel est homosexuel

Un garçon abusé sexuellement par son père adoptif et son partenaire homosexuel a été qualifié d'«enfant terrible» par les travailleurs sociaux qui ont ignoré ses plaintes pendant des années. L'enfant, qui a maintenant 23 ans, était renvoyé chez lui en dépit de ses protestations, les services sociaux estimant que son père adoptif était "très attentionné".

Un rapport accablant pour les services sociaux vient de sortir en Grande-Bretagne. Il révèle que l'enfant aurait été écouté plus tôt si son père adoptif n'avait pas de tendances homosexuelles ! L'affaire s'est terminée l'année dernière, après une demi-décennie de procès, quand un tribunal a ordonné de verser £ 25.000 d'indemnités à à la victime.