Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France

Les phrases du jour

Elles nous viennent du Chef de l'État – pardon, du super-patron de l'UMP – qui lançait aujourd'hui la campagne régionale.
La première sur Frédéric Mitterrand : 

"une polémique qui n'aurait jamais dû voir le jour. La dignité ça compte (…) [C'était] une honte de voir suivre les pas de Marine Le Pen".

Tout est dit : Marine Le Pen est diabolisée par principe, même quand elle ne fait que lire à haute voix un livre écrit par un autre. Le coup est extraordinairement bas, mais espérons que les Français s'y retrouveront.
La seconde phrase, d'une remarquable modestie et en français dans le texte : 

"Nous c'est l'avenir de la planète".

Oui, vous avez bien lu! Elle concluait le verbiage idéologique suivant : 

"L'environnement n'est pas une lubie, pas une tactique. C'est une conviction [Le mot est lâché et il ne vient pas d'un climatosceptique, qui aurait préféré sans doute "idéologie". NDL] (…) Ça se joue dans dix jours et pour deux semaines. Nous sommes la dernière génération à pouvoir prendre une décision utilement".

Les principes non-négociables n’ont jamais été si attaqués. Aidez le Salon beige à contre-attaquer et à promouvoir la culture de vie !

Partager cet article

8 commentaires

  1. Oui nous sommes la dernière génération à pouvoir prendre une décision utilement : “le foutre dehors en 2012 et avec lui les mitterand et autre polansky ses plus proches amis qu’il soutient avec tant de ferveur !”.
    Cela devrait être la première cause mondiale dans les deux prochaines années pour sauver la planète !
    Un slogan : 2012 = TSS (Tout Sauf Sarkozy)

  2. C’est logique que le président porte un message alarmiste, supporté qu’il est par cette “secte verte”, et en s’imposant ainsi comme Le défenseur de l’écologie dans le monde.
    D’abord, comme toutes ses actions écologistes sont hypermédiatisées, il rallie à sa cause les hésitants.
    On peut faire ici un parallèle par la récupération électorale faite suite à la remise de légion d’honneur à Dany Boon. Sarkozy ne croit pas au réchauffement climatique, ou tout du moins il s’en fiche.
    Tout ce qui compte, c’est attirer des électeurs, et se refaire une santé dans les sondages : démagogique, manipulateur et honteux.

  3. malgrè cette déclaration, il se trouvera certainement une majorité de Français pour voter encore pour SARKOZY-MITTERRAND.
    Voilà où mène un régime formaté , dirigé , financé, par les publicitaires et les francs-maçons
    Le but de la révolution Mai 1968:
    rendre les églises désertes et peupler les mauvais lieux.
    objectif atteint .
    c’est évident, il faut une contre-révolution pour revenir au bon sens , aux valeurs sociales élémentaires.

  4. Maintenant, il faudrait que les cathos qui militent à l’UMP ou au MPF ou encore ceux qui comme la fondation de service politique de M. de Lacoste Lareymondie qui nous expliquaient que seul Sarkozy représentait la rutpure avec les valeurs de 68, nous apportent quelques explications sur leur brillante stratégie.

  5. Je ne suis pas d’accord avec votre analyse : Marine Le Pen n’est pas diabolisée, au contraire.
    En reparlant d’elle, ne serait-ce qu’en l’attaquant, Nicolas Sarkozy fait de la publicité pour elle alors que les sondages parlent d’une remontée – réelle ou supposée – du FN.
    Pourquoi fait-il du bouche-à-bouche au cadavre puant du néo-lepénisme ? Parce qu’un FN affaibli par son propre appareil, mariniste et exclusif, c’est un FN au rabais qui ne fait même pas peur à une mouche ; c’est un FN fantôme vidé de son programme fondamental ; c’est un FN de pacotille qui ne veut surtout pas prendre le pouvoir ; bref, un FN banalisé, médiatiquement compatible avec le petit effet repoussoir qui marche encore.
    Les médias parlent-ils de Bruno Gollnisch ? Jamais sauf pour le diaboliser vraiment lui, rappellez-vous la campagne de lynchage médiatique au moment du fameux procès en sorcellerie. A côté de cette réelle persécution du valeureux Gollnisch, la petite phrase de Nicolas Sarkozy soit disant contre la fille Le Pen, c’est du pipi de chat.

  6. Merci d’avoir relevé ces propos du “chef de l’état” entendre de la bouche de ce personnage “la dignité ça compte” est à vomir.

  7. A Solange: bien sûr que Marine Le Pen est diabolisée comme tous ceux qui sont au FN… Apparemment vous n’étiez pas à Hénin-Beaumont entre les deux tours des municipales en juin dernier… et même pas en France d’ailleurs puisque les média en ont parler largement et négativement. De même lors de l’affaire Mittérand, Marine Le Pen s’en est pris plein la figure…
    C’est dommage parce que vous avez souvent raison à propos de Gollnisch mais votre hostilité anti-Marine vous fait raconter sur elle (et ses amis) vraiment n’importe quoi…

  8. J’ai toujours milité au FN mais lors de la scission de 98 j’ai rejoint Mégret et le MNR car je pensais, notamment, qu’il fallait accepter quelques alliances avec la droite libérale.
    Avec le recul, je pense que la stratégie de Le Pen de ne jamais s’allier avec la droite était la bonne, tant pour des raisons tactiques que pour des raisons morales.
    L’affaire Polanski/Mitterrand marque un tournant dans l’effondrement moral de la France.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services