Bannière Salon Beige

Partager cet article

Pays : Chine

Les organes des condamnés à mort

Plus de 65 % des organes greffés en Chine proviennent de prisonniers exécutés.

En Occident, certains vaccins sont fabriqués à l'aide de foetus avortés.

Addendum 21h30 : A propos de trafics d'organes, Daoudal Hebdo à paraître demain consacre plusieurs articles très intéressants sur ce sujet.

Partager cet article

7 commentaires

  1. Pour la Chine, on savait (y compris que les condamnés en bonne santé étaient bien nourris…)
    Par contre, pour les vaccins, non. Et pour le fameux vaccin anti-grippe H machin ?

  2. Visitez ce site avant de vacciner vos enfants ou vous même:
    http://www.cogforlife.org/fetalvaccines.htm
    Une adresse a mettre sur tous les sites web des Diocèses?

  3. Dans une société non chrétienne y a pas de pitié

  4. Quand on sait que les Chinois facturent à la famille les balles du peloton d’exécution d’un condamné à mort…
    Sans Dieu, rien n’est possible et tout va mal apprend(nait ?)-t-on au catéchisme… Pas besoin de remonter à l’histoire sainte pour en avoir un témoignage accablant.

  5. Au moins ce sont des affaires sino-chinoise, pas comme celles d’une petite nation d’asie.

  6. Et pendant ce temps là, Israel semble faire du trafic d’organes sur des cadavres palestiniens…
    http://fr.altermedia.info/general/trafic-dorganes-palestiniens-israel-est-le-seul-qui-confisque-les-cadavres_25474.html
    Même les morts n’ont plus droit à la dignité.
    C’est de la barbarie.
    [Oui, il y a encore plus d’informations sur ce sujet dans Daoudal Hebdo de cette semaine. MJ]

  7. Le vrai problème est celui de la transplantation d’organes. Le prélèvement se fait, quoiqu’en disent les participants de ce business, sur des vivants et cette pratique s’apparente à l’anthropophagie.
    A mon avis, il faudrait interdire cette pratique.

Publier une réponse