Les musulmans ne veulent pas d’un « islam de France »

Il y a un an, le 29 août 2016, la Fondation de l’islam de France, présidée par Jean-Pierre Chevènement, avait été annoncée, ainsi qu'une association cultuelle chargée de centraliser l'ensemble des financements nationaux pour le fonctionnement de l'islam et de ses lieux de culte, ainsi que de la formation des imams.

Un an après, trois sénateurs constatent qu’il ne s’est rien passé.

Le modéré (et équilibré, lui !) Dr Boubakeur refuse qu’on parle d’un « islam de France » : il faut parler de l’« islam en France »…

Laisser un commentaire