Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France

Les ministres ne sont plus les bienvenus dans les territoires

Et pas seulement par la MPT qui leur assure autant que possible un accueil sur mesure. Mais les élus, même de gauche, les préfets non respectés dans l'organisation de ces visites et tant d'autres en ont assez. C'est ce que révèle une note du secrétaire général du ministre de l'Intérieur qu'a pu se procurer Valeurs actuelles :

"Dans une note ultraconfidentielle adressée à Manuel Valls (photo, en déplacement à Ajaccio), que Valeurs actuelles a pu consulter, le secrétaire général du ministère de l’Intérieur, Didier Lallement, critique ouvertement l’organisation de leurs visites sur le terrain. 

Il écrit en particulier que « les élus municipaux, notamment ceux de la majorité présidentielle, se montrent agacés par la multiplication de visites officielles qu’ils jugent être sans intérêt pour leurs territoires, dans la mesure où elles sont insuffisamment préparées et coordonnées ». Dans cette synthèse hebdomadaire des remontées de terrain adressées par les préfets, représentants de l’État dans les territoires, au secrétaire général, qui est envoyée aux cabinets ministériels, à l’Élysée et à Matignon, Lallement se plaint aussi du comportement des ministres, qui « ont pris l’habitude de s’adresser directement aux services de l’État sans en référer à la préfecture ». En cause, également, selon les préfets, « la pratique devenue courante des interviews accordées la veille des visites dans la presse locale », qui laissent la « fâcheuse impression que les rencontres de terrain ne seront pas prises en compte par les membres du gouvernement, se plaint le secrétaire général du ministère de l’Intérieur. Il en résulte une certaine lassitude des professionnels des médias, qui sont de moins en moins enclins à couvrir ces déplacements ».

Partager cet article

13 commentaires

  1. François Hollande à la lanterne, info le Figaro.

  2. Les Français VEULENT que les socialos restent DANS leurs palais et qu’ils n’en bougent plus !
    Qu’ils se fassent faire des manucures, regardent à la télé “Pus belle la vie” ou organisent des sauteries avec leurs LGBT … On s’en fout : mais on ne veut plus les voir !
    On les dégagera aux prochaines élections !

  3. “Les territoires”, c’est la nouvelle expression pour ne pas dire “la province” afin de ne pas nourrir ce sentiment d’opposition “paris – le reste de la France”?
    C’est aussi désagréable que “les quartiers et les cités” comme expression tiens!
    Faudrait-il appliquer le dictionnaire suivant?
    -quartier: zone quasi pavillonnaire en proie à une libanisation,
    -cité: zone de non droit,
    -territoire: zone de droit.

  4. Comme les enfants pénibles…au Coin!

  5. Ce qu’un élu local attend de la visite d’un ministre c’est d’abord que l’État vienne combler les déficits de sa collectivité, ou qu’il lui annonce une aide financière sous forme de subvention pour un projet bien défini.
    Comme les ministères centraux sont réduits à la rigueur, la visite du ministre devient superflue. En outre, en période pré-électorale, il n’est pas très bon pour la carrière d’un élu local de se promener dans sa circonscription en compagnie du représentant d’un gouvernement que la France profonde vilipende.

  6. “Territoires” est certainement à mettre en parallèle avec la notion juridique de collectivités territoriales… Communes, Départements, Régions, DOM, TOM, Intercomm, etc…

  7. Ces pauvres choux hypocrites de la ripoublik à pensée unique obligatoire dont les curés sont journalopes à télé-merdias se plaignent ,les uns et les autres mais aucun n’aurait l’idée saugrenue de déguerpir et cesser d’importuner les territoires des francais de souche en arretant d’y faire déferler des hordes sauvages d’origine étrangère qui coutent trop chers aux contribuables depuis trop longtemps .
    Déguerpir et cesser de nuire devrait etre la nouvelle devise de l’Etat Francais digne de ce nom !

  8. Si même les élus de gauche ne peuvent plus les voir en peinture, tout va bien. Nous allons leur faire la peau. Fissa.
    Hollande, il est plus tard que tu ne penses.

  9. On peut aussi se demander à quoi servent les Conseils des Ministres, puisque les ondes aux ordres en délivrent à l’avance le contenu (ah tiens, ça me rappelle ce samedi où certains médias diffusaient le nombre des manifestants, selon la P.P., pour la manifestation LMPT du lendemain).
    Certes, gouverner c’est prévoir, mais prévoir, ce n’est pas consulte Madame Irma.

  10. Dans mon département, la semaine passée, deux sous-fifres du gouvernement se sont trouvés sous la pluie (gros orage). Que font-ils ??? Ils appellent le préfet pour qu’il vienne les chercher. Ce qui fut fait.
    Sans gêne.

  11. On appelle cela le bal des cocus !
    Le bal des élus cocus !

  12. De quoi se plaignent les médias locaux ? le service com de chaque ministre leur donne clé en main un papier qu’il suffit, pour les plus courageux, de paraphraser avec photo à l’appui, sous le bon profil bien évidemment, de l’inutile de la république en déplacement.

  13. Je n’avais pas pris garde à l’emploi du terme territoire mais c’est diablement juste.
    En fait Paris veut coloniser la province et y rétablir l’esclavage.
    C’est le signe éclatant de l’acceptation par nos politiques du communautarisme.
    Il y aura le califat du 9/3, la république populaire des comores à Marseille, la dictature du Mali à Montreuil etc.
    Effaçons les départements et renommons les avec la nationalité majoritaire qui y réside.
    Nous aurions ainsi une vision bien plus réelle de la France, à l’égal des aveux des sociologues qui nous expliquent qu’un quart des français ne sont plus de souche alors que parait il, il n’y a eu qu’une immigration infime dans notre pays et parfaitement maîtrisée !
    Gross Menteurs ! Vous êtes démasqués !

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.