Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France

Les milliards de la Défense transférés à la “paix sociale”

Lu dans les 4 Vérités :

"Le 2 août avait lieu le dernier
conseil des ministres
avant cette pause estivale,
si joliment mise en scène par le
président Hollande.
Tous les médias se sont extasiés
devant ces ministres qui devaient rester « mobilisables »
durant leurs deux semaines de
congé.
Personnellement, je ne vois pas
ce qu’il y a d’admirable à être
prêt à faire face à une actualité
brûlante. Tous les dirigeants
sont dans ce cas
. C’est peut-être
une découverte pour « nos »
ministres, mais, alors, ils
devraient discuter plus souvent
avec des chefs d’entreprise. Ils
apprendraient, par exemple,
qu’il n’y a pas de trêve estivale
pour les contrôles fiscaux ou les
descentes de l’URSSAF…

Cela étant, cette belle mise en
scène a, au moins, servi à une
chose : elle a détourné l’attention
du contenu même de ce
conseil des ministres.
Et ce contenu est particulièrement
emblématique de la
conception socialiste (hélas partagé
très largement au-delà du
PS) du rôle de l’État.
Au cours de la même séance, le
gouvernement a présenté deux
projets de loi importants : l’un
relatif à la loi de programmation
militaire et l’autre relatif à la loi
de programmation pour la ville
et la cohésion urbaine
(ah, ces
noms ronflants…).
La loi de programmation militaire
(LPM) précédente m’avait
semblé fort inquiétante. Celle-ci
me paraît un désastre. La prétendue
« sanctuarisation » du
budget de la Défense cache mal
les dramatiques réductions d’effectifs.
Selon l’amiral Guillaud,
chef d’état-major des armées,
en deux LPM, nos forces auront
perdu 80 000 soldats !
La France renonce ainsi à être
une grande puissance militaire –
et donc une grande puissance
tout court. Cela est d’ailleurs
cohérent avec sa volonté de se
dissoudre dans l’Union européenne
et autres officines
supranationales, qui décident à
notre place la politique que
nous devons mener…

Dans le même temps, une autre
loi de programmation était présentée
: elle prévoyait un énième
plan pour la ville. Concrètement, cela revient à acheter
quelques mois de « paix sociale
» en déversant les milliards
qu’on ne sait plus trouver pour
la Défense
. Que ces milliards de
la « cohésion urbaine » alimentent
éventuellement les caïds et
les barbus est évidemment le
cadet des soucis de « nos » gouvernants
!
Voilà bien l’État socialiste : inefficacité
et clientélisme, financement
de l’anti-France et refus de
la défense de la France…
L’exact contraire de ce qu’il faudrait
faire ! n

Le Salon Beige est visité chaque jour par plusieurs dizaines de milliers personnes qui veulent participer au combat contre la culture de mort et pour la dignité de l’homme.

Je ne souhaite pas que le Salon Beige devienne une galerie commerciale avec des publicités voyantes, mais au contraire qu’il reste un outil de combat culturel.

Le Salon Beige est un lieu où chacun trouve les informations et les argumentaires dont il a besoin pour sa réflexion personnelle. C’est un lieu gratuit et une bibliothèque de référence vivante.

Si chaque personne lisant ce message donnait, notre levée de fonds serait achevée en une heure.

Aujourd’hui, je vous remercie de faire un don de 5€, 20€, 50€ ou de tout autre montant à votre portée, afin que le Salon Beige puisse poursuivre son combat.

Merci,

On ne lâche rien, jamais !

Guillaume de Thieulloy
Directeur du Salon Beige

Partager cet article

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services