Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France

Les milieux de la Défense jugent le projet de François Fillon inquiétant

Article de Jean-Dominique Merchet pour l'Opinion :

"Le général Pierre de Villiers, chef d’état-major des armées (Cema), a publié un « point de vue » dans Les Échos de mercredi pour rappeler que « le prix de la paix, c’est l’effort de guerre. » Sur le fond, rien de neuf. Depuis des mois, le Cema martèle le même thème devant tous ses auditoires : face aux menaces, il faut augmenter le budget de la défense jusqu'à 2 % du PIB, contre 1,77 % aujourd’hui – soit une augmentation d’environ 4 milliards. Et il faut le faire, selon lui, « avant la fin du prochain quinquennat ». C’est là que le bât blesse, notamment avec François Fillon.

Les deux hommes se connaissent bien et se fréquentent à titre privé. Et la semaine dernière, le Cema aurait rencontré Jean-Paul Faugère, ancien dircab de Fillon à Matignon et toujours proche de lui. Le général en est ressorti convaincu que la priorité du candidat LR serait le redressement des finances publiques… pas le budget militaire. Deux notes plaidant dans ce sens ont été transmises à François Fillon, que les milieux de la défense jugent « inquiétantes ».

Le candidat de la droite ne s’en cache d’ailleurs pas. « Mon objectif est que le budget de la défense atteigne 1,9 % du PIB en 2022 », assurait-il à l’Opinion. L’objectif des 2 % est repoussé au quinquennat suivant. Selon le rythme de progression, la différence entre les souhaits des armées et les engagements de François Fillon pourrait atteindre cinq ou six milliards sur la durée du mandat. Comme on le dit à l’état-major, l’article des Echos est « une façon de peser sur les choses. »

En attendant, François Fillon passe de la pommade aux militaires, comme il l’a fait le week-end dernier en se rendant auprès de l’opération Barkhane au Sahel. Les mots gentils ne coûtent pas cher (…)"

Les milieux de la Défense peuvent effectivement être inquiets car François Fillon fût le premier ministre ayant mené la diminution des effectifs militaires la plus importante de ces 30 dernières années (- 54 000 hommes) et la plus destructrice en termes d'efficacité (embasement).  

Le Salon Beige est visité chaque jour par plusieurs dizaines de milliers personnes qui veulent participer au combat contre la culture de mort et pour la dignité de l’homme.

Je ne souhaite pas que le Salon Beige devienne une galerie commerciale avec des publicités voyantes, mais au contraire qu’il reste un outil de combat culturel.

Le Salon Beige est un lieu où chacun trouve les informations et les argumentaires dont il a besoin pour sa réflexion personnelle. C’est un lieu gratuit et une bibliothèque de référence vivante.

Si chaque personne lisant ce message donnait, notre levée de fonds serait achevée en une heure.

Aujourd’hui, je vous remercie de faire un don de 5€, 20€, 50€ ou de tout autre montant à votre portée, afin que le Salon Beige puisse poursuivre son combat.

Merci,

On ne lâche rien, jamais !

Guillaume de Thieulloy
Directeur du Salon Beige

Partager cet article

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services