Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France

Les mauvaises idées du Medef

Le Medef évoque la suppression de 2 jours fériés et la création d'un salaire inférieur au Smic, complété par des aides de l'Etat.

L'organisation préconise encore l'ouverture accrue de commerces le soir et le dimanche.

En avril, le Salon Beige s'était interrogé sur la proposition de Pierre Gattaz de réduire le SMIC, juste avant une allocution de Manuel Valls qui s'opposait fermement à cette réduction… mais imposait 50 milliards d'économies aux parlementaires socialistes. Cinq mois après, le même timing "opportun" se reproduit. Pierre Gattaz propose de réduire le SMIC et le nombre de jours fériés… la veille d'un nouveau vote de confiance à l'Assemblée Nationale.

Etonnant, non ?

Partager cet article

26 commentaires

  1. Même dans l’article en lien on n’a aucune indication des jours fériés qu’il serait envisagé de supprimer:
    -11 novembre et 1er mai?
    -Noël et jour de l’an?
    -14 juillet et 15 août? les gens sont en vacances, ils n’y verront que du feu)?

  2. Si ça se fait.. c’est à coup sûr une fête religieuse chrétienne…

  3. Il suffit de réduire l’immigration il y aura moins de chômage. Parce que il faut bien les accueillir les gens avec des logements et du travail.

  4. Suppression de 2 jours feriés, non car il suffit de revenir aux 39h (donc suppression des RTT) à condition qu’il y ait une contrepartie financière bien sûr.
    Abaissement du smic, oui mais pas d’aides de l’Etat, il ne faut pas charier. En gros le Medef demande au contribuable de payer leur personnel

  5. MDRRRRR !!!!
    Je propose que l’ont supprime le 11 Novembre et surtout le 14 Juillet, ce qui permettra de ne plus fêter particulièrement, une date synonyme de haine, de sang et de violence. Ou la Repiblique coupa des têtes, certes plus technologiquement qu’avec un couteau mal aiguisé, mais qui coupa des têtes, pour la plus parts éxangues de tout fait de droit commun, et innocentes !!!! Et dont les fausses Lois ne sont toujours pas abrogées ……..

  6. Il faut raison garder…
    Il y a, au moins chez les cadres, trop de congés… donc il suffit pour cela de retoquer certaines RTT pour arriver à augmenter le volume de jours travaillés…
    Après, on peut se poser la question de la productivité…
    Pour le SMIC, c’est plutôt une bonne chose : tout ce qui contraint sans souplesse (i.e. une spécialité jacobine) est profondément destructeur in fine.
    Comme partout, il faudrait réformer mais tout réformer : à la fois les contraintes employeurs mais aussi celles des employées… le tout dans une structure qui aurait autant de poids chez l’un que chez l’autre…
    Bref, il faudrait réinventer… les corporations (et donc partir à rebours de la loi Le Chapelier).
    Il faut faire appel à l’intelligence de l’homme, tout en imposant à l’État un droit de regard régalien (donc celui d’intervenir en cas d’injustice). Quand on élève l’homme en lui demandant d’agir dignement, on élève la société en entier.
    [Oui : pourquoi supprimer des jours fériés quand il suffit de supprimer des RTT ?
    Et pourquoi demander la fin du SMIC si c’est pour faire payer le contribuable ?
    MJ]

  7. C’est pas étonnant : Valls est un Franc-Maçon affilié au Grand-Orient de France, qui , comme tel, “marche” pour le grand patronat mondialiste !

  8. @ MJ,
    Beaucoup de salariés (i.e. l’immense majorité) n’ont pas de RTT (cf. PME & TPE en général) donc comme le MEDEF négocie en gros avec les syndicats (qui n’ont pas plus de représentativité que le MEDEF), ils iront forcément au plus simple et donc aux jours fériés. Si au passage, les maçons qui sont là-bas peuvent écorner une fête chrétienne, ce sera sans doute une pierre de deux coups…
    Je ne comprends pas la remarque sur le SMIC par contre : en quoi la destruction du SMIC fera payer le contribuable ? Par l’augmentation des aides sociales ? Dans un monde normal (donc géré idéalement ou bien avec une égalité des parties prenantes dans le choix des décisions), tout ce qui contribue à assouplir les choses devrait aller dans le bon sens…
    [Le MEDEF propose que les salaires inférieurs au SMIC soient complétés d’aides sociales. Ce n’est pas vraiment un assouplissement, car qui va payer ?
    Quand au MEDEF, il représente plutôt des sociétés qui ont des RTT, contrairement à la CGPME.
    MJ]

  9. La solution serait de travailler 7 jours sur 7 jusqu’à 70 ans et à 71 la piqûre, là on ferait des économies.
    Et si le travail réel était payé plus que la spéculation, et si l’on imposait sur la production et non sur la main d’œuvre ???
    Il suffit de voir le logo du MEDEF pour savoir à qui on a à faire.

  10. Toutes ces mesures sont stupides puisque cela donnerait 10.OOO emplois QUE dans 5 ans, et pourquoi dans 5 ans ?
    Où en serons-nous dans 5 ans ?
    Y aura t-il plus ou moins d’entreprises de créées ?
    Quant à supprimer les jours fériés, on voit déjà lesquels seront proposés…

  11. les politiques, les hauts fonctionnaires, les médias et les gens du CAC 40 sont tous de mèches, ayant fait les mêmes écoles appartenant aux mêmes corps (X, ENA,…).

  12. A MJ Selon pas mal d’études, un Smic trop élevé est generateur de chômage pour les jeunes et les emplois les moins qualifies. Il n’est donc pas illogique de proposer un smic plus bas avec un complément de l’état. De toutes façons, cela reviendrait moins cher à la collectivité qu’un chômage plus élevé et le développement du travail au noir.
    [Je ne suis pas contre un SMIC plus bas, mais c’est le complément de l’Etat qui me choque. MJ]

  13. Le Medef ne défends pas le travail, il défend les parasites (actionnaires) qui vivent de rentes gagnées sur le dos des travailleurs. Le Médef est les syndicat de défense des intérêts de la finance mondialiste.

  14. Le medef refuse de payer décemment les travailleurs , prone la misère en guise de salaire et trouve normal que ce soit les autres travailleurs contribuables qui soient toujours plus parasités d’impots et dettes afin d’enrichir le patronat d’actionnaires inutiles pedants que les travailleurs sont reduits à quemander quelque aumone au gouvernement plutot qu’avoir un salaire décent pour leur travail !
    Le medef est esclavagiste et veut du travail qui ne lui coute rien afin que seul les rupins parasitaires soient entretenus de revenus sans travailler …
    le medef c’est surtout les patronat internationaux prédateurs de subventions et combines de paradis fiscaux pour ne pas payer les impots dus à la France ! et avec la complicité tacite des corrompus syndicaux pseudo-partenaires sociaux ,contre les travailleurs francais …..

  15. Oui il y a trop de jours fériés, par exemple le mois de mai ou “la semaine des confiseurs” entre Noël et jour de l’an.
    Les 35 heures sont appliquées non pas en travaillant 35 heures par semaine mais 39 heures et plus avec des RTT. Le résultat est que vous avez des gens en RTT en permanence dans les services et il faut créer des méthodes pour subvenir à ces absences comme un cahier “main courante” pour que les affaires urgentes soient prises en charge par ceux qui sont restés travailler ou réorganiser le travail sur les chaines.
    Au Canada ou dans les pays nordiques, le travail se termine à 17H mais il n’y a que 15 jours de congé par an, ce qui permet d’étaler le travail et de réduire le stress comme on le voit en France. Au Canada comme en Norvège on peut comparer le travailleur à un rouleau compresseur qui avance lentement mais sûrement alors nous les pays latins aimons travailler dans l’urgence mais pas sûr que nous soyons plus efficaces que les Canadiens ou les Norvégiens.
    On dirait qu’en France on hait le travail aussi on essaie d’en faire le maximum dans un minimum de temps pour pouvoir avoir un maximum de temps libre. C’est une erreur à tout point de vue.
    On a la même chose avec les rythmes scolaires où les parents préfèrent que les enfants apprennent en 4 jours au lieu de 4.5 jours ou même 5 jours avec des vacances raccourcies notamment les grandes vacances.

  16. Les jours fériés ont ceci de particulier qu’ils permettent à chacun des membres de la famille et amis d’être en arrêt le même jour, contrairement aux rtt qui ne sont pas obligatoirement coordonnés.

  17. Il manque un “r” quelque part dans Medef…
    Merci au Salon Beige de souligner cette curieuse coïncidence de calendriers.
    Valls et le Medef servent les mêmes intérêts de l’oligarchie socialo-mondialiste.

  18. Malheureusement, certains salariés ne sont pas assez productifs pour justifier un salaire au SMIC (ce n’est pas moi qui le dis, mais un chef d’entreprise qui me l’a dit.)
    En fait c’est l’entreprise tout entière qui en souffre, puisque le chef d’entreprise gèlera les autres salaires pour garder une masse salariale compatible avec son Chiffre d’Affaires.
    C’est un problème insoluble.Et surement pas à régler par des aides publiques (c’est double peine pour les salariés efficaces à travers leurs impôts).
    Au total, les propositions du MEDEF sont ineptes. A rapprocher de sa complicité avec les syndicats pour plafonner à 1 000 €, les majorations de retraite des cadres ayant élevé trois enfants, sous Sarkozy
    En général, les cadres ne prennent pas toutes leurs RTT, et se les font payer (pour celles qui n’ont pas été perdues) au moment de quitter l’entreprise.

  19. Si l’Etat supprime le 11 novembre et le 8 mai, ça va. Les gens n’y sont pas attachés car elles ne datent pas de longtemps. Par contre, si c’est la suppression de fêtes religieuses chrétiennes, c’est non !
    Pour réduire le chômage, il suffit de ne pas encourager la délocalisation des entreprises, d’enrayer l’africanisation et l’islamisation de la France, de pratiquer la préférence nationale, de déchoir les délinquants immigrés de la nationalité française et de les renvoyer dans leur pays.
    Mais le bon sens, la république ne sait pas ce que sait, ni l’amour des pauvres ni des Français. “La république, c’est le régime de l’étranger.” (Général de Gaulle)
    [Il faut préciser que le 11 novembre, fête de Saint Martin, a longtemps été férié. Le 8 mai également (fête de la libération d’Orléans par Jeanne d’Arc). MJ]

  20. @ Jean-Vincent
    Vous oubliez le “massacre” de la princesse de Lamballe, vous verrez que la république n’a rien à envier aux sauvages actels :
    Un sabre s’abat sur son cou.
    Elle est percée de plusieurs coups de piques.
    On la dévêt entièrement ? [contesté mais très plausible]
    Elle reste ainsi deux heures, étalée nue au coin d’une borne, à la risée lubrique de la foule.
    Un peu plus tard, on lui coupe la tête, on lui arrache le cœur
    Tandis que sa tête était promenée au bout d’une pique jusqu’à la tour du Temple, son corps fut transporté sur des kilomètres, profané, mutilé et dépecé, jusqu’au comité civil de la section des Quinze-Vingt.
    Enfin, la tête fut portée à son tour au comité, à sept heures du soir, après avoir été repoudrée, afin d’être « inhumée auprès du corps » dans une tombe du cimetière des Enfants-Trouvés.

  21. la proposition de réduction de jours fériés (ascension, 15 août et lundi de Pentecôte) vient directement de l’ANDRH -association nationale des DRH- dont l’allégeance antichrétienne maçonnique est claire, et ostensiblement visible sur leur logo (trois points et un triangle, peut-on faire mieux ?); donc le MEDEF est juste dans le prolongement et sans aucun doute en accord tacite avec le gouvernement socialiste, l’atteinte des objectifs inavoués des réseaux passant avant toute autre considération, l’opposition de style n’étant que de façade pour le bon peuple abruti des “sans-dents”

  22. Travailler plus pour gagner moins.
    Alors que la rémunération du travail est scandaleusement basse en France, au contraire de la rémunération de la non-activée qui est scandaleusement élevée.

  23. suppression de fêtes religieuses chrétiennes.
    les maçons se frottent déjà les mains de bonheur.

  24. Le dieu du MEDEF, c’est Mammon, donc ce seront 2 fêtes religieuses qui seront supprimées, avec sans doute l’appui de Raffarin, qui remettra sur le tapis le lundi de Pentecôte : gauche = “droite” = F…M…

  25. Merci au Salon beige de ces simples constatations mais très parlantes. Connaissant d’assez prêt le monde patronal, je peux dire que le MEDEF est une calamité (travail du dimanche, immigration, mondialisme…).
    Le MEDEF reproche beaucoup à la loi d’intervenir et l’enflure du Code du travail. La vérité est que le législateur a pratiquement donné au MEDEF et aux Syndicats la rédaction du Code du travail et que les Accords signés par le MEDEF sont très complexes, contraignants pour les entreprises (cf. par ex. réforme de la formation de 2014, réforme sur la “sécurisation” de l’emploi : j’aide les grandes entreprises à sécuriser les PSE mais interdit aux petites entreprises d’embaucher à temps partiel pour moins de 24 h par semaine…).

  26. On devrait aussi travailler la nuit
    Faire travailler les enfants après l’école
    Supprimer les congés payés
    Supprimer les congés maternels en mettant une sage femme dans chaque entreprise.
    Supprimer les pauses repas

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services