Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France

Les JPF réfléchissent sur la stratégie du MPF

Lu ici :

J "Les jeunes du Mouvements pour La France se réunissaient ce week-end en Bourgogne […].
Une centaine d’adhérents était là (bien plus qu’au FNJ !), en plus des cadres du parti. Philippe de Villiers, guéri de son cancer mais toujours convalescent n’a pas pu venir […].
Pour beaucoup c’était l’occasion de rencontrer le nouveau président des JPF, Christophe Bentz, et de revoir et remercier Thibault Vincendeau, l’ancien président, pour son travail lors de son mandat. […] Dimanche matin, une quarantaine de militants se retrouvaient pour une messe matinale face au curé de la paroisse agréablement surpris d’une telle affluence.
Le message de cette université d’été – que le succès appelle à renouveler – tient en deux mots : Formation et Patience.

Formation : les jeunes de conviction doivent se former intellectuellement, afin de savoir où ils souhaitent faire aller la France. Beaucoup d’élus ont perdu le sens du bien commun ou n’ont même plus de vision pour la France. Leur objectif c’est la prochaine échéance électorale et toute la cuisine de stratégie politique et de communication qui en découle. La France mérite que l’on réfléchisse à son destin, par amour des Français. A l’image du « miracle vendéen », il faut savoir être un élu chevillé à son territoire et à ses élus tout en gardant une vue générale et des objectifs de grandeurs à long terme.

Patience : Sauf événement grave et imprévisible, ce n’est pas demain que le MPF prendra le pouvoir. Aujourd’hui « les français sont cocus et ils paient la chambre » (et particulièrement les électeurs UMP). Ils se plaignent de maux qu’ils ont acceptés. A défaut de pouvoir diriger maintenant, la seule stratégie possible est d’influer localement sur les élus et de participer, avec d’autres élus – principalement l’UMP – aux instruments de politique locaux (mairies, conseils généraux et régionaux, syndicats étudiants, associations locales)."

Partager cet article

7 commentaires

  1. Tout cela est très beau et nous arracherait presque des larmes.
    Mais aux prochaines élections, lors du deuxième tour, les dirigeants du parti de ces jeunes gens qui vont à la messe feront voter UMP, en faveur de l’avortement, de l’adoption homosexuelle en préparation, du préservatif géant qui vient de valoir condamnation à Alexandre SIMMONOT, élu FN.
    Aussi, ne nous emballons pas : les jeunes du MPF sont certainement d’excellents jeunes gens, mais leurs chefs sont main dans la main avec l’UMP. Ceci depuis 20 ans de villiérisme.

  2. Oui, il faut retirer les miettes, c’est moins que trente deniers, mais c’est mieux que rien.
    “de participer, avec d’autres élus – principalement l’UMP – aux instruments de politique locaux (mairies, conseils généraux et régionaux”

  3. Il convient de créer à la droite de l’UMP un mouvement capable de fédérer tous ceux qui rejettent le tournant libéral-libertaire du parti présidentiel. Je ne parle pas forcément d’un nouveau parti politique mais d’une confédération qui s’entendrait sur l’essentiel tout en laissant aux mouvements qui la composent une certaine autonomie.
    Le FN y a tout sa place et donne même y jouer un rôle prépondérant , eu égard à son antériorité et au travail qu’il a déjà effectué .
    Mais il faudra que cesse avant cela nos querelles de chapelle et le mouvement centrifuge initié en 1998.

  4. 0 Alain 21
    Le FN l’avait fait en 1986, avec le Rassemblement National, attirant des personnalités extérieures, qui furent élus députés et conseillers régionaux.
    Mais est-ce que le MPF est prêt à franchir le Rubicon républicain maçonnique, et à affronter l’interdit de la secte occulte, décrété sur ceux qui lui refusent toute allégeance de principe ?

  5. Ce qui a été possible en 1986 doit l’être en 2010, non ?
    Je ne parlais pas que du positionnement du MPF ; j’essayais d’élargir le raisonnement à toute la droite nationale et souverainiste.(et même au-delà)
    Il semble que Marine Le Pen commence à y réfléchir si on croit cet extrait d’un article de Marianne repris par NPI
    “« C’est l’un de mes objectifs, avoue-t-elle ( Marine le Pen ) – faire en sorte qu’ils puissent assumer le fait de discuter avec moi. » L’économiste (de gauche) Jacques Sapir a été suffoqué d’être contacté. Le député souverai­niste Nicolas Dupont-Aignan, avec lequel elle voudrait prendre langue, a fini par annuler deux dîners organi­sés par l’ex-député européen Paul-Marie Couteaux.”
    http://www.nationspresse.info/?p=108034
    Cela me sembler aller dans la bonne direction.

  6. @ Alain21 :
    “Qui trop embrasse mal étreint” : il est des baisers de paix qui conduisent à la tombe.
    Le MPF pas plus que les autres partis n’ont une folle envie de s’allier au FN (et ce n’est pas ‘que’ par soumission à la franc-maçonnerie pour reprendre l’argument – facile – d’un autre intervenant) : il y a des arguments de forme et de fond plus que consistants.
    Venez à Angers, on en parlera !

  7. @Olivier Saumur
    Il se trouve que j’ai voté Villiers au premier tour et blanc/nul à l’aide de ce bulletin au deuxième tour (http://www.jevotepourlavie.blogspot.com/) en 2007.
    Si je n’ai pas voté Le Pen , c’est que j’ai toujours douté de sa volonté de prendre réellement le pouvoir , comme s’il se complaisait dans ce rôle d’éternel opposant.
    Maintenant , le front national semble avoir un autre discours : celui de la volonté de créer une dynamique pour arriver aux affaires .
    Les 2 candidats ( BG et MLP) sont sur cette longueur d’onde . Alors , pourquoi s’interdire à priori cette possibilité ?
    C’est un pari qu’il faut faire : sinon , on reste à vivoter en dessous de 5% (et je suis large) ou on vit dans l’orbite de l’UMP en attendant les miettes.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services