Bannière Salon Beige

Partager cet article

Médias : Désinformation

Les journalistes de la pensée unique font du cinéma

L’ensemble des syndicats de journalistes (SNJ, SNJ-CGT, CFDT, SGJ-FO, SPC-CFE-CGC et SJ-CFTC) estiment que la liberté de la presse est "en danger" et interpellent les pouvoirs publics pour qu’un cadre légal garantisse le respect des règles déontologiques. Ils militent pour que "l’indépendance des rédactions soit consacrée par la loi" :

"Une information malade, c’est une démocratie en danger. […] [Des] faits alarmants […] représentent une menace fondamentale pour l’indépendance et le pluralisme de l’information en France. Des émissions sont supprimées, des journalistes sont privés d’ondes ou de faisceaux hertziens sans que puisse être mis en cause leur travail."

Bigre, on a l’impression que seule la Pravda est désormais autorisée en France et que Staline règne à l’Elysée. On pourrait se dire que, enfin, la presse prend conscience du totalitarisme médiatique, mais cette comédie -car c’en est une- fait chou blanc quand on apprend que ce manifeste est publié dans le quotidien du Parti communiste, l’Humanité.

Michel Janva

Partager cet article

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services