Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Société / Valeurs chrétiennes : Education

Les jeunes ne sont pas les indignés que l’on croit

D'Ivan Rioufol :

"Une enquête du Centre de recherches politiques de Sciences Po (Cevipof), menée auprès de lycéens et étudiants et publiée dans Le Monde de mardi, illustre ce retournement réactionnaire, à propos de l'armée. A l'antimilitarisme et à la détestation de tout ce qui pouvait se rapporter à la nation, ce fond de sauce du discours moderniste, a succédé un surprenant plébiscite des jeunes pour l'armée. Ils sont 85 % à lui accorder leur confiance. Le devoir et la discipline rencontrent l'adhésion, mais également la notion de sacrifice et le désir d'être utile à son pays. Pour les sondés, un bon soldat est d'abord "courageux", note Le Monde. Dans leurs représentations, l'armée doit d'abord "défendre" et "protéger", avant de faire la guerre. A noter que si l'armée arrive en première position, la dernière place est détenue par les partis politiques, qui ne recueillent la confiance que de 13% des sondés. Ce rejet alimente un populisme qui trouve un écho de plus en plus important chez les moins de trente ans, selon une autre étude du centre de réflexion britannique Demos.

"Alors que de nombreux pays européens ont les yeux fixés sur l'état de leur économie, une autre crise de confiance se prépare," note Jamie Bartlett, auteur de ce dernier rapport."Dans toute l'Europe, des jeunes gens se sentent abandonnés par les partis traditionnels et leurs représentants et affichent  de la sympathie pour les groupes populistes. (…) A leurs yeux, les principaux partis politiques ont perdu le contact avec la réalité, sont insipides et lointains, incapables de répondre aux difficultés qu'ils rencontrent quotidiennement". L'étude britannique montre notamment que la montée de l'islamisme, perçue comme une menace, fédère de plus en plus de personne en Europe. Une constatation que l'enquête planétaire sur la jeunesse, menée par la Fondation pour l'innovation politique, avait déjà faite il y a quelques mois, en notant également l'attachement des jeunes européens à leur culture et à l'intégration.
  
Cette jeunesse indignée, qui n'intéresse pas les médias, risque fort de faire parler d'elle en 2012".

Echec des ringards de mai 68 et autres idéologues révolutionnaires.

Partager cet article

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services

Aidez le Salon beige à financer son développement informatique pour agir le plus efficacement possible contre les dérives de la loi prétendument bioéthique.

Aidez le Salon beige à préparer les prochains combats pour la loi de bioéthique