Bannière Salon Beige

Partager cet article

Médias : Nouveaux médias

Les internautes ne défendent pas Polanski

C'est ce qu'a remarqué Le Point, suite à un sondage en ligne :

P

"hier, à une quasi-unanimité (97 %, d'après notre décompte), les internautes du point.fr se sont déchaînés contre Roman Polanski, figure du mal, image du "crime abject, horrible", le viol d'une enfant avec "séquestration, administration de stupéfiant et alcool" (offset ). Contre l'artiste, mais pas seulement. La cible principale de votre courroux, c'est la "meute germanopratine" (râleur), la "crypto intelligentsia de notre pays" (lisa123455), "l'élite politico-bobo-culturelle" (georges) qui a pris la défense du cinéaste à coups de "phrases grandiloquentes qui défient le bon sens et l'État de droit" (Fmarc). Le combat de "l'opinion publique qui n'est pas dupe" (Litlfred), le "fossé énorme" entre les "réactions des citoyens" et celles "des people et des politiques français" (imprescribilité).

Ce sont les messages de réconfort exprimés à Polanski qui sont apparus comme profondément immoraux, comme autant de défis au bien, au juste, au vrai et au beau. […] Le viol serait l'acte "mondain" d'un "artiste au talent fou, une sorte d'oeuvre d'art" (antarès), tandis que bastos ose : "Peut-être l'a-t-il fait avec talent ?" "

Partager cet article

13 commentaires

  1. Il semble que Polanski, grand sentimental, possède dans ses archives des souvenirs (photos, films ?) des innombrables « parties fines » auxquelles il convia une bonne partie du Gratin dans les années « Love »…

  2. Polanski : « il y a eu viol » (Cohn-Bendit)
    AFP
    29/09/2009 | Mise à jour : 10:38 .
    Daniel Cohn-Bendit a estimé aujourd’hui que l’affaire Polanski était un « problème de justice ». « C’est une des histoires les plus dures puisque c’est vrai qu’il y a eu viol sur une jeune fille de 13 ans qui elle-même dit : ‘j’ai pas porté plainte’ et à un moment elle dit ‘j’ai reçu beaucoup d’argent' », a déclaré l’eurodéputé sur Europe 1.
    « C’est un problème de justice et je trouve qu’un ministre de la Culture, même s’il s’appelle Mitterrand, devrait dire : j’attends de voir les dossiers », a ajouté l’ancien leader de mai 68 prenant le contre-pied des nombreux soutiens en France apportés au réalisateur, y compris au sein du gouvernement et de la majorité.
    Daniel Cohn-Bendit a été mis en cause, pendant la campagne des élections européennes, par le président du MoDem François Bayrou pour des écrits controversés sur la sexualité des enfants dans un ouvrage paru en 1975.

  3. Ouf ! Le bon sens et la morale n’ont donc pas totalement disparu dans ce pays, Dieu soit loue !

  4. par contre le figaro a systematiquement censure des propos comme pas de pitie pour les traqueurs d enfants
    je les tiens a votre disposition.
    je suis en rapport avec la boite de moderation a qui j ai dit que je trouverai le moyen suite a leur reponse de prouver leur culpabulite et complicite

  5. Si Polanski, ne faisait pas parti du lobby qui n’existe pas, on peut se demander si toute la presse bien-pensante du monde, le soutiendrait avec autant d’acharnement aveugle et obstiné!

  6. Les déclarations de M. Serge TOUBIANA (cinémathéque) ou de M. Frédéric MITTERAND, venant au soutien d’un « porc » (un homme ayant soualé et drogué une jeune fille de 13 ans pour avoir une relation sexuelle avec elle) sont totalement abjectes, répugnantes, honteuses et immondes.
    Ces messieurs, payés avec nos deniers, devraient être démissionnés.
    C’est un scandale que nos deniers servent à en graisser des gens qui soutiennent l’un des pires crimmes (mais peut-être qu’eux-mêmes ont commis ce genre de faits?).
    Les victimes mineures d’abus sexuels seront, à juste titre, particulièrement choquées de leurs déclarations. Elles attendent des excuses.

  7. Le Point cite un « fossé énorme » entre les « réactions des citoyens » et celles « des people et des politiques français », ce décalage me rappelle le dernier « non » au référendum et le vote du congrès à Versailles pour ratifier sournoisement Lisbonne…
    Démocratie bananière, ploutocratie oligarchique de la « superclasse » ultralibérale transnationale que dénonce Huntington, assistée des idiots utiles de l’extrême-gauche libertaire…
    Tout cela est pitoyable et écoeurant…

  8. Roman Polanski et le Prince des ténèbres …
    En 1969, Roman Polanski tourne « Le bal des Vampires » avec dans le rôle principale sa femme Sharon Tate. Le couple est heureux et un bébé est annoncé. Tout va pour le mieux pour la famille Polanski. Le succès est au rendez-vous et les Polanski s’installent dans le quartier chic de Bel Air à Los Angeles. Pour affaire, Roman Polanski doit se rendre à Londres alors que sa femme est enceinte de huit mois. La superbe actrice se repose paisiblement dans sa somptueuse maison et profite d’une soirée pour recevoir des amis. Nous sommes le 9 août 1969. Des inconnus pénètrent dans la maison et l’un d’eux lance à l’auditoire «Je suis venu faire l’œuvre du diable ! ». Les hommes sont aussitôt abattus par balles. Les femmes sont violées puis égorgées. Plus de quinze coups de couteau ont frappé Sharon Tate. Les soldats de Satan viennent de punir un pêcheur.
    Cette horrible histoire a pour origine l’année 1967 et une rencontre. Polanski fait des recherches pour le film « Rosemary’s Baby ». Pour adapter à l’écran le best seller d’Ira Levin, le jeune producteur européen recherche un conseiller sur la possession et les rituels sataniques et se tourne vers le maître de l’Eglise de Satan, Anton Lavey.
    la suite est ici :
    http://petrus.angel.over-blog.com/article-36661449.html

  9. La defense de Frédéric Mitterand n’est pas surprenante, c’est de la camaraderie ou la trouille de celui qui se dit « mais alors au prochain coup ca peut être moi ».Cf ses livres et témoignages sur ses expériences immondes.

  10. Et si tout cela n’était qu’un coup de bluff pour alimenter l’escarcelle des médias toujours en recherche de « sensationnel »…
    Une affaire vieille de plus de trente ans, et pour laquelle la dite plaignante a levé l’éponge depuis longtemps.
    Un cinéaste de renommée internationale.
    Un procureur en mal de notoriété.
    Tout le gratin est là.

  11. Notons en passant que Le Point en ligne fait un dossier spécial « Affaire Polanski » constitué de divers articles du Point ayant trait au sujet, mais qu’il n’y raccroche pas l’article que vous citez.
    Ainsi, quelqu’un qui parcours le site du Point pour étudier ce dossier ne voit que les réactions « à décharge » des « grands » de ce monde, artistes, hommes politiques,… mais passe à côté de cet article « à charge », sauf à lire les réactions aux autres articles.
    Idem pour un article sur les réactions offusquées de députés UMP.
    Etonnant, non ?

  12. En tout cas le point reste un journal plutôt dans la mouvance de ce qui se fait de pire en matière de « droite » athée ultra matérialiste et ils sont en permanence dans le pipol’itique. Avec des articles immondes sur l’Eglise et truffés d’erreurs grossières..

  13. De l’Evangile du jour ( Matthieu 18,1-10)
    …Mais, celui qui scandalisera un de ces petits qui croient en moi, il vaudrait mieux pour lui qu’on suspendît à son cou une meule de moulin, et qu’on le jetât au fond de la mer.Malheur au monde à cause des scandales…malheur à l’homme par qui le scandale arrive.Si ta main ou ton pied est
    pour toi une occasion de chute, coupe-les
    et jette-les loin de toi….
    Humm…C’est pas le pied qu’il faut couper!!

Publier une réponse