Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France

Les idées “conservatrices” sont “tendance”

Le 7 avril au soir, j'aurai le plaisir de parler avec mon ami le politologue Guillaume Bernard de l'avenir de la droite française, lors d'une conférence à Angers (voir ci-dessous les informations pour assister à cette conférence).

Comme le dit Guillaume Bernard dans son excellent essai "La guerre à droite aura bien lieu", je crois aussi qu'après des décennies d'hégémonie culturelle de la gauche, la droite est, idéologiquement, à l'offensive. C'est une excellente nouvelle. Mais à la condition de ne pas croire que nous avons déjà gagné et de ne pas vouloir non plus gagner à n'importe quel prix (comme dit la sagesse des nations, il vaut mieux perdre sur ses idées que gagner sur celles des autres!).

Il reste que la vieille droite fidèle à la doctrine sociale de l'Eglise, qui a fait le succès des Manifs pour tous, et qui, électoralement, a pesé si lourd dans le succès de François Fillon aux primaires, peut désormais influer sur le débat et même, à certains égards, dicter son agenda, au lieu de suivre, plus ou moins servilement, celui d'une "autre droite" – pas toujours vraiment de droite, comme vient de le prouver Alain Madelin en rejoignant Robert Hue, Manuel Valls ou Daniel Cohn-Bendit pour soutenir le fils spirituel de François Hollande. Les idées "conservatrices" sont "tendance"… et ce n'est certes pas nous qui allons nous en plaindre! Reste à nous organiser pour transformer cette débâcle idéologique de la gauche libertaire et liberticide en triomphe idéologique de nos convictions. Et nous n'y sommes pas: s'ils ont déjà perdu, il serait aventureux de croire que nous avons déjà gagné… Mais ne lâchons rien de nos convictions, organisons-nous, travaillons, militons, et, alors, tous les espoirs nous sont permis!

Guillaume de Thieulloy

17758357_420104351677582_1398495264795653932_o

 

Partager cet article