Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France

Les harkis d’Algérie, de De Gaulle à Sarkozy…

Aujourd’hui, en regagnant Alger pour des entretiens avec Abdelaziz Bouteflika, Nicolas Sarkozy a fait une étape symbolique au sanctuaire dédié aux "martyrs" de la guerre d’indépendance.

Par ce geste, le président de la République Française légitime le terrorisme pratiqué par le FLN, minorité indépendantiste durant la guerre d’Algérie. Il abandonne, comme son prédécesseur le général De Gaulle, les soldats Algériens qui se sont battus contre ces terroristes et qui ont du choisir entre la valise et le cercueil.

Abandonnés par l’Etat en 1962, ils sont chassés de l’Histoire par ce même Etat en 2007.

Michel Janva

Partager cet article

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services
[name="url"]
[name="url"]