Bannière Salon Beige

Partager cet article

Non classé

Les “grandes heures de l’ultralibéralisme” à l’aune des “grandes heures de l’URSS”!

Encore un excellent article du Post (auteur de l'image) qui se creuse la mémoire :

Lb lp "Depuis une semaine, une votation citoyenne, portant sur la privatisation de La Poste, a été "organisée par une soixantaine de syndicats, associations et partis de gauche qui s'appuient sur la possibilité offerte théoriquement par la réforme constitutionnelle de juillet 2008 d'organiser un référendum d'initiative populaire sous conditions (1/5e des parlementaires soutenus par 1/10e des électeurs inscrits)" .

Commentant cette action Républicaine et Démocrate, le ministre de l'Industrie Christian Estrosi, "a jugé «rassurant» l'attachement ainsi manifesté à La Poste, mais «discutables» les conditions du scrutin, sans valeur juridique: "il n'y a aucun contrôle sur ces urnes, ça rappellera les grandes heures de l'Union soviétique".

Le valeureux "sauveur de Molex" oubliait cependant, comme l'a souligné Laurent Fabius, que "Cette votation citoyenne est aussi la conséquence d'un engagement présidentiel non tenu".

Vous n'aurez certainement pas raté la référence estrosienne aux "grandes heures de l'Union soviétique"…digne de ceux qui, en 1981, agitaient la peur de voir les chars soviétiques envahir la Place de la Concorde en cas de victoire de la gauche…la rupture vu par C.Estrosi, c'est ça!

Alors puisque M Estrosi lance, en quelque sorte, un concours sur ce que "ça rappelle, j'ai listé quelques points dans l'actualité sur le Traité de Lisbonne, qui me font penser que nous évoluons dans une "drôle de Démocratie" qui ressemble bien plus aux grandes heures de l'Union Soviétique que cette votation citoyenne dont C.Estrosi se gausse" (suite délectable).

Partager cet article

5 commentaires

  1. Le POST met le doigt où l’Eurofédéralisme se montre ce qu’il est : un impérialisme socialiste.
    Cependant, à propos de la ”votation” sur La Poste, deux remarques :
    – si la procédure de réferendum sur des sujets autres que constitutionnels avait été mise en place comme promis par N. SARKOPZY, au lieu que ce soit un vote ”sauvage” et manipulé, nous aurions pu participer à un vote démocratique sur cette question. Avec le referendum d’iniative populaire, on pourrait aussi demander l’aide aux femmes enceintes et aux mères en difficulté…. comme aux USA.
    – les forces de gauche qui demandent le statu quo (un bureau de poste partout) et pas de réforme de fonctionnement mentent aux Français : on ne peut maintenir des effectifs pléthoriques et des bureaux de poste qu’à condition de doubler les tarifs de la poste (timbres et autres) en qq années pour assumer le déficit de bureaux qui effectuent 10, voire parfois moins, opérations postales par jour, pour un fonctionnaire logé et payé, et alors que la désertification rurale s’accroit dans certaines zones. Or cela ne figure pas dans la question posée dans cette ”votation”.
    C’est de la démago socialisante caractérisée : l’Etat doit assurer le service public universel et gratuit. Avec quel argent ? Celui des contribuables (50 % des Français), ou celui des usagers (100 % des Français) ?
    Ces force de gauche affectent de ne pas envisager ce qui se fait déjà en France : des prestataires postaux privés en zone rurale, comme en Suède et dans tous les pays très vastes comme l’est la France.
    Parce que tout de même, vivre en zone rurale comporte aussi des avantages : logement moins cher, fiscalité locale basse, commerces et services moins chers. On ne peut pas tout avoir partout pour le même coût à qualité de service égale : c’est une utopie socialiste que de le prétendre. Et c’est de plus contraire au bon sens élémentaire.
    Pourquoi ensuite ne pas ”exiger” une fac de droit par département, un orchestre symphonique, un opéra, une grande bibliothèque, etc……

  2. A lire et diffuser
    L’Union européenne, une nouvelle URSS ?
    Vladimir Boukovsky
    Présentation de l’éditeur
    ” De la même manière que l’URSS, “union inaltérable de républiques libres” comme le proclamait l’hymne soviétique, fut créée jadis pour apporter le bonheur à l’humanité, une nouvelle Union hégémonique tente de voir le jour sur le continent européen. Comme son prédécesseur soviétique, elle affiche de vertueux principes de liberté, de progrès, de droits de l’homme. Et comme son prédécesseur soviétique, elle emploie les mêmes arguments spécieux pour assurer sa pérennité et discréditer toute critique. ” Preuves à l’appui, cet ouvrage décapant nous explique comment, sous l’influence des idées et des dirigeants socialistes, la CEE s’est transformée, d’une simple union économique, en un nouveau monstre bureaucratique construit selon les mêmes principes qui ont fondé l’URSS.
    Biographie de l’auteur
    Vladimir Boukovsky, l’un des plus célèbres dissidents soviétiques, n’a pas cessé de lutter contre le totalitarisme. Aujourd’hui citoyen britannique, il poursuit ici son combat contre ce qu’il estime être l’une de ses formes les plus insidieuses. Il est notamment l’auteur de Et le vent reprend ses tours (1978), Cette lancinante douleur de la liberté (1981) et Jugement à Moscou (1995).

  3. Les royaume d’Europe ont eu une poste permanente avant d’avoir une armée permanente. Chez nous ce fut Louis XI qui l’a institué.
    La poste est un élément de souveraineté. Le roi ou l’État peut envoyer et recevoir du courrier sur son territoire.
    Privatiser la poste c’est remplacer la souveraineté du roi ou de l’État par celle des actionnaires.
    Le timbre n’est pas si cher que son doublement soit un obstacle.
    Je suis pour le maintient de la poste service public, pas pour une logique de rntabilité qui nous conduit à mettre les gens en concurence, ce qui ne peut qu’amener plus de différences entre riches et pauvre, avec l’aide du dumping social.
    De l’argent ?
    Par exemple en pourchassant la corruption, les niches fiscales, en renvoyant les immigrés au chômage, et surtou en annulant la loi de 1973 qui oblige l’État à emprunter aux banques privées. Avant il pouvait emprunter à la banque de France à taux nul.
    Conséquence : les intêrets de la dette fond 90% de la dette.
    En fait tout ceci est affaire de choix. on vivait mieux avec moins dans la France protectioniste d’il y a 40 ans car chacun pouvait y trouver sa place, ne vivait pas dans l’angoisse du chômage, de la criminalité.
    Un système économique est une manière de produire et redistribuer les richesses. Croire que seule le libéralisme est possible est le fruit d’une propagande.
    La corée du Nord n’est certe pas un bon exemple, mais quand on voit ce que ce pays, ou l’Iran sont capable de réaliser technologiquement, on peut douter de la nécéssité de la mondialisation sans frontières.
    Sans aller jusqu’à ces cas extrêmes, on pourrait imaginer un système qui utilise au mieux les qualiès des travailleurs français.

  4. J’ai reçu par boîtage (impersonnel) une documentation sur le référendum au sujet de la Poste, avec trois bulletins de vote. Ceux-ci ne sont pas nominatifs, il y a juste deux cases pour le Oui ou le Non!
    (PS: la Mairie est communiste).

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services