Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Laïcité à la française

Les gens aspirent à retrouver du sens dans tous les domaines de l’activité humaine

Robert Ménard, maire de Béziers, a organisé une messe pour ouvrir la Feria de Béziers le 13 août dernier. Cette initiative a rencontré un succès certain. Robert Ménard répond à Monde & Vie :

"[…] Les gens aspirent à retrouver du sens dans tous les domaines de l’activité humaine. Dans la sphère du politique, seuls l’autorité, l’ordre, peuvent permettre ce retour du sens. En tant que maire, j’essaie de satisfaire cette demande et les gens le perçoivent. Ils ont applaudi… Oh ! Ils n’ont pas applaudi le maire, ils ont applaudi à l’initiative. Les gens qui étaient là n’étaient pas seulement ceux qui ont voté pour moi à la dernière élection municipale. Mais ceux qui sont contents des mesures que je prends pour redonner du sens. Beaucoup me le disent et ils ajoutent : « On votera pour vous la prochaine fois. »

Tenez, parmi les premières mesures, j’ai proposé aux écoles publiques et privées, pour chaque élève, une blouse offerte par la Mairie. Je suis très attaché à l’Ecole républicaine qui est l’école de l’égalité. Je n’ai rien imposé bien sûr. Mais beaucoup d’écoles ont accepté ce signe d’une véritable égalité entre les élèves. Et puis, une autre initiative dans le même sens, pour cette rentrée, depuis lundi [1er septembre] sur toutes les écoles publiques de Béziers, flotte le drapeau tricolore. 

Quelle est votre conception de la laïcité républicaine ? 

J’ai une conception ouverte de la laïcité… Je vais à la messe, je comprends qu’on aille à la mosquée. Mais je ne mettrai pas en place de repas hallal ou casher à la cantine. Les enfants qui n’ont pas envie de manger du porc peuvent manger autre chose, ils ont une alternative, comme ceux qui veulent manger du poisson le vendredi doivent pouvoir le faire. C’est une histoire de bon sens, je suis un maire de bon sens.

Mais si vous êtes pour la laïcité et contre la viande hallal, pourquoi une messe à la féria ?

Nous sommes un pays de tradition chrétienne, c’est un fait, on ne peut pas faire abstraction de cela. Je ne souhaite pas, comme beaucoup de musulmans d’ailleurs, qu’il y ait ici dans ce pays, autant de minarets que de clochers. Il faut des mosquées modestes, qui s’adaptent à l’histoire de notre pays qui est de civilisation chrétienne. Mes positions ne heurtent que des intégristes de la laïcité, des laïcards d’un autre temps. Ne pas dire que ce pays est un pays chrétien, c’est le renier, oui le nier tout simplement."

Robert Ménard a organisé un jumelage entre Béziers et la ville chrétienne de Maaloula en Syrie.

Partager cet article