Les Français majoritairement hostiles à la loi Taubira

Selon un sondage CSA pour BFMTV, les Français sont favorables (53%) au mariage homosexuel, et de plus en plus opposés à l'adoption par des homosexuels (56%).
Comme l'un ne va pas sans l'autre, les Français sont donc contre la loi Taubira.

8 réflexions au sujet de « Les Français majoritairement hostiles à la loi Taubira »

  1. zorro

    CQFD. En lisant la presse ce matin, j’ai constaté que les médias se focalisaient sur les “53% de français favorables au mariage, donc au projet de loi” !!… En Hollandie rien ne change … Le mensonge encore et toujours …. c’est exaspérant. François, ta loi, une majorité de français n’en veut pas !!!!

  2. Jeanne

    @ Zorro
    Sans compter que ces sondages, n’ayant jamais pu être étalonnés, sont d’une valeur très douteuse.
    (Souvenez-vous des sondages sur le référendum pro-européen : ils se sont révélés largement faussés en faveur du projet gouvernemental lorsque le référendum a RÉELLEMENT eu lieu.)
    Pour ma part, je persiste à penser que les Français sont majoritairement opposés MÊME au mariage homo.
    Et quand on réussit à leur faire dire “oui”, dans un sondage, cela signifie aucunement un appui fort au projet, mais seulement :
    « Le sujet m’indiffère, mais, pour ne pas me faire remarquer, pour me débarrasser de cette personne qui m’importune avec ses questions indiscrètes, et pour ne pas risquer d’être traité d’homophobe, je vais donner la réponse dont les sondages précédents m’ont prévenu que c’est la réponse majoritaire des Français… »
    Bref, le serpent se mord la queue.
    Il n’y a qu’un moyen certain d’avoir VRAIMENT l’avis des Français : le référendum.
    Et ça, curieusement, les partisans de la dénaturation du mariage n’en veulent à aucun prix.
    Ce refus obstiné est un aveu.
    Même le gouvernement sait que, en réalité, les Français sont CONTRE la dénaturation du mariage. Au mieux, indifférents. Il n’y a en aucune manière une majorité pour.
    Ce qu’il y a, en revanche, c’est du terrorisme intellectuel : les gens n’osent pas dire ce qu’ils pensent réellement.
    (Essayez de parler du sujet avec vos collègues et connaissances. Vous verrez vite qu’ils ne tiennent pas le même langage en groupe et en privé. En groupe, ils se croient obligés de ressortir le discours officiel. Comme dans les pays communistes, on se croyait obligé d’encenser l’idéologie léniniste dès qu’on était en groupe – même si, en privé, on n’en pensait pas moins. Une preuve de plus que nous sommes en dictature.
    NB : Pour résister à la tyrannie maçonnico-socialiste, travaillons tous et chacun, dans notre milieu, à LIBÉRER nos collègues et nos connaissances de cette tyrannie du discours officiel. Pour cela, commençons par aborder ces sujets en privé – surtout pas en groupe – avec eux. Et, peu à peu, libérons-les de la tyrannie du groupe et d l’idéologie officielle. Luttons, au quotidien, contre le terrorisme intellectuel !)

  3. Guizmoet

    Ces 53% sont, soit des homos pervers voulant dénaturer le mariage et la société dans un but qui leur est “propre”, soit des braves coui…ons qui n’ont rien compris aux manoeuvres perverses des premiers.
    Pauvre France !

  4. francois 75003

    Une nouvelle fois, la presse fournit une information tronquée et orientée. Pas un mot du sondage réalisé par l’IFOP pour Alliance Vita sorti le 23 mars, qui montre que, lorsqu’on leur offre des alternatives, seulement 37 % des Français sont favorables à la loi Taubira, tandis que 58 % y sont défavorables (préférant soit une union civile, distincte du mariage, sans adoption, comme le propose l’opposition, soit le statu quo) 5 % ne se prononçant pas. Tous les sondeurs savent que les résultats d’un sondage dépendent grandement, sur un même sujet, du libellé de la question.

Laisser un commentaire