Bannière Salon Beige

Partager cet article

Religions : L'Islam

Les “fondamentalistes” de la religion de paix et d’amour

Benoît Rayski, historien, écrivain et journaliste, écrit une chronique bien vue sur Atlantico :

"Un journaliste arabe qui enquêtait sur les soldats du Christ-Roi en Irlande a été capturé par des fondamentalistes catholiques. Avant qu’on l’égorge devant une caméra il a été contraint de répéter : «  je suis Arabe, je suis Arabe ». Cette vidéo a fait fureur dans les banlieues catholiques de la région parisienne. Mais pour l’essentiel, le catholicisme demeure une religion de paix et d’amour.

Un hebdomadaire saoudien du nom de « Ahmed Hebdo » a publié une odieuse caricature montrant Jésus enlaçant de façon très suggestive Marie-Madeleine. Aussitôt, à travers le monde, des centaines de milliers de catholiques enragés se sont rués sur les ambassades arabes qui ont été saccagées et pillées. Mais il est important de noter que nombre de catholiques n’ont pas pris part à ses manifestations.

A Madrid, sur la Puerta del Sol, cinq jeunes filles impudiques ont été fouettées par des curés. Motif : elles portaient des mini-jupes très provocatrices. Mais le catholicisme ne doit pas être réduit à ce châtiment, peut être légèrement excessif.

A Rome, le pape Benoit XVI a jeté l’anathème sur un catholique qui avait abandonné la foi de Jésus pour celle de Mahomet. Dans le droit canon, l’apostasie est en effet punie de mort. Mais il s’agit d’un cas isolé qui n’enlève rien au souffle bienveillant du catholicisme.

Le très catholique Land de Bavière, en Allemagne, a décidé que dorénavant les filles iraient dans des écoles spéciales où elles apprendraient la couture et l’art culinaire. Les autorités locales ont jugé, qu’il était inutile de polluer ces âmes pures et fragiles avec des fadaises telles que la littérature, la philosophie, les mathématiques, les langues étrangères. Mais le catholicisme n’en reste pas moins respectueux des femmes.

A Paris la Conférence des évêques de France a porté plainte pour blasphème contre un écrivain nommé Houellebecq. Il avait écrit que « le catholicisme est la religion la plus con ». Les tribunaux ayant- on se demande pourquoi- refusé de le condamner, les évêques ont alors excommunié le blasphémateur, demandant à tous les catholiques fervents de le faire passer de vie à trépas. Mais cela n’indique en rien que le catholicisme ne soit pas une religion irriguée par la bonté et par l’amour.

Au Caire, des chrétiens coptes ont incendié des mosquées avec leurs occupants à l’intérieur, ils n’ont pas été poursuivis, leur colère étant jugée compréhensible. Mais quelques mosquées brulées ne font pas du catholicisme une religion incendiaire. […]

Cette chronique pourrait paraître christianophobe, mais les faits cités sont tous réels. Selon la formule consacrée il nous faut souligner, que toute ressemblance avec une autre religion que le catholicisme ne saurait être que fortuite."

Partager cet article

7 commentaires

  1. Excellent ! Chronique à faire partager immédiatement à nos amis de “La Vie” et de “La Croix” !

  2. Je suis protestant, et je suis hilare devant cette excellente défense du catholicisme… mais aussi bien triste car elle ne serait pas nécessaire si les gens voulaient savoir… Ils gens se fichent de la vérité : ils se sentent obligés d’adopter une posture indignée et préoccupée dans le cas Sakineh, tandis qu’ils se fichent pas mal du cas d’Asia Bibi ou d’Youcef Nadarkhani.
    L’on a aussi oublié que lorsque le grand mufti de Jérusalem a déclaré que le Christ était pour la violence, des catholiques ont assassiné une soeur musulmane dans un hôpital pour protester contre cette odieuse accusation. 🙂

  3. Bien préciser que c’est du second degré. D’après le courrier des lecteurs d’Atlantico, ce n’est pas évident pour tous…

  4. Bravo, enfin quelqu’un pour rapporter des faits clairs en toute vérité.
    Quand le français comprendra t’il qu’il faut en finir avec cette secte qu’est le catholicisme. Foutre dehors ces enragés, les boutés hors de France.
    Heu! j’ai le droit là, hein? 🙂

  5. Très beau travail !
    Comme la vérité prend un relief inattendu lorsqu’on la regarde dans une glace (image symétrique)

  6. …moi je n’aime pas du tout..
    justement car certain vont le prendre au premier degré…
    ce genre d’humour est nul…

  7. Ce genre d’humour est bête et méchant.D’accord avec Saozic à 100 pour 100

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services