Les fidèles de la FSSPX face à un accord entre Rome et la FSSPX

L'association Paix Liturgique a
questionné 795 catholiques de plus de 18 ans déclarant assister au moins
une fois par mois à la messe dans une église ou chapelle desservie par
la Fraternité-Saint.jpge X ou une communauté associée. Il en ressort que l’immense
majorité des fidèles interrogés sont
conscients de la situation canonique originale de la
Fraternité-Saint.jpge X
.

"On
pourrait dire, comme certains sociologues, que les fidèles qui
assistent au culte de la Fraternité-Saint.jpge X sont, à leur façon, des
catholiques « modernes » : des catholiques que les sanctions canoniques
ne touchent plus
. On pourrait aussi avancer que si ces fidèles
n'accordent guère de légitimité aux « condamnations » qui les visent,
c'est parce qu'ils constatent que de nombreux abus doctrinaux et
liturgiques qui se produisent dans l'Église ne sont jamais réprimés.
D'où un sentiment de « deux poids, deux mesures » qui les renforcent
plutôt dans leur démarche."

Concernant l'accord proposé par Rome à la FSSPX, 23% des sondés pensent que le supérieur de la Fraternité Saint.jpge X doit le signer, 23% qu’il ne doit le signer qu’avec des garanties, 24% lui font confiance pour savoir ce qu’il doit faire et 21% estiment qu’il ne doit pas le signer (9 % ne savent pas).