Les femmes sont devenues invisibles dans les cités de l’immigration

Tandis que Libération sort une enquête "marronnier" sur la misogynie au sein de la prépa militaire à Saint-Cyr l'Ecole, un ouvrage décrit la réalité des banlieues de l'immigration, où les femmes sont traitées conformément à la charia :

Thumbnail"Abdel, le coiffeur installé depuis longtemps dans la cité déplore de ne plus avoir de clientes, ‘’la mixité, elle est morte chez nous’’…

C’est vrai, les femmes sont invisibles dans la cité. Même Malek a eu du mal à m’imposer comme « collègue » comme si je n’étais pas une fille dans cette enquête. C’est une absence de respect que de prendre le numéro de téléphone d’une nana, tu ne peux pas avoir une copine, ça n’existe pas. Les filles ne vont plus dans les cafés, les lieux de vie, elles y sont mal vues. Elles s’en moquent et disent en parlant des hommes « On leur a laissé le 93, et on a pris Paris ». Une escorte qui s’est baptisée, la « Reine des putes », explique « On perd quoi finalement ? Un bouquet de tours grises, des mecs qui se grattent les couilles sur un banc, grand bien leur fasse, nous, on préfère aller sur les Champs-Elysées ! » Elle est l’une des rares prostituées qui s’en sortent bien. Je l’avais rencontrée lors d’une enquête pour Marie Claire sur la prostitution en banlieue. Elle a 30 ans, elle est plus maligne que les petites de 20 ans qui sont sous la coupe d’un mac. Elle, elle a un discours libéré mais beaucoup de ces filles sont cabossées.

Que sont les mariages halal ? Pourquoi se développent-ils de plus en plus ?

C’est un mariage religieux devant l’imam sans passer par la mairie. Officiellement, tu n’es pas mariée, mais c’est un sésame pour vivre avec ton mec en dehors de la cité tout en préservant l’honneur de la famille. Pour le couple de salafistes que j’ai rencontré, c’est différent, ils ne reconnaissent pas la valeur d’un mariage républicain. En un an, je n’ai vu aucun mariage célébré à la mairie. Les codes les traditions sont plus importants que les lois républicaines.

Laisser un commentaire