Bannière Salon Beige

Partager cet article

Europe : politique

Les eurodéputés contre le siège de la France à l’ONU

Cette nouvelle est dans la pleine logique de la construction de l’UE et de la perte de souveraineté des Etats membres. Elle est affligeante et irritante surtout quand on apprend que même les eurodéputés français ont voté pour, à l’exception des souverainistes, des communistes et du socialiste Cottigny. Mais c’est vrai qu’ils ont définitivement oublié la France depuis longtemps appelée à disparaître au profit des régions dirigées directement par Bruxelles.

"le texte adopté (paragraphe 53 du projet de rapport Jacek Saryusz-Wolski A6-0198/2008 et § 54 du texte adopté) déclare-t-il : "rappelle
que l’institution de l’Union en tant que personnalité juridique soulève
la question de son statut au sein des organisations internationales
telles que les nations unies
", et la partie suivante a été adoptée par appel nominal "estime
que le statut futur de l’Union au sein des Nations unies devrait être à
la mesure de sa contribution financière et politique
.
" C’est à
dire, en clair, que l’Union européenne devrait, à terme, grâce à sa
personnalité juridique, remplacer les Etats membres qui siègent à
l’ONU".

Lahire

Partager cet article

5 commentaires

  1. Maintenant qu’ils nous ont bien ruiné avec leur immigration, il ne leur reste plus qu’à nous supprimer tout pouvoir.

  2. Pour remuer le couteau dans la plaie “la France” qui avait obtenu ce siège existe t elle encore politiquement, internationalement, sociologiquement, etc…? D’autre part si il faut ça pour faire réagir “nozélites”, je prends ! Plutôt deux fois qu’une ! Quand “nozénarques” du MAE choisiront leur résidence de fonction dans la banlieue de Bruxelles pour être à l’UE plutôt que dans la banlieue de New York pour être à l’ONU ce sera drôle, non ?

  3. Il se dit aussi dans certains milieux que Kouchner abonderait dans ce sens…

  4. Comme quoi le PCF est parfois bien moins mauvais que le PS…ou l’UMP !…
    (je ne suis pas communiste pour autant…)

  5. Oui, les allemands sont jaloux de cette prérogative de la France, et comme par euro interposé, ils financent nos déficits…

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services