Bannière Salon Beige

Partager cet article

Bioéthique

Les enfants tués in utero, réserves de cellules souches?

C'est la grande inquiétude de Christian Vanneste, député du Nord. En effet :

"En Grande-Bretagne, les scientifiques ont obtenu l’autorisation de traiter les patients souffrant d’accidents vasculaires cérébraux avec des injections de cellules souches provenant de foetus avortés qui devaient jusque-là être incinérés. En injectant dans le cerveau des patients des cellules souches de foetus âgés de douze semaines, les experts pensent que les cellules endommagées pourraient se régénérer. Mais ce n’est qu’un essai, qui pourrait ne déboucher sur aucun résultat. Il aimerait connaître l’avis du Gouvernement sur cette question et savoir si une telle régression est envisageable en France".

Extrait de la réponse de Roselyne bachelot, ministre de la Santé :

"Une approche de thérapie cellulaire a donc été envisagée dans plusieurs pays. Elle pourrait impliquer l’utilisation de précurseurs neuronaux visant à remplacer la population détruite au cours de l’AVC [accident vasculaire cérébral]. Une population de précurseurs foetaux est, à ce titre, envisagée dans certaines études, en raison de la haute capacité de prolifération des cellules foetales en général. Aucun essai clinique dans les AVC n’a pour l’instant été réalisé avec ces cellules. Un essai de ce type, impliquant douze patients, vient d’être autorisé en Grande-Bretagne".

L'abomination tend vers son comble : tuer des innocents et les utiliser au profit de vivants…

(via e-deo)

Partager cet article

3 commentaires

  1. l’utilitarisme* , voilà l’ennemi!
    né des Lumières ,cf les ouvrages du professeur Xavier Martin aux Editions Marin Morin.

  2. Prions Marie qui defiat les Noeuds.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services