Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France / Immigration

Les drapeaux étrangers interdits à Orange lors des mariages

Lu ici:

Jacques Bompard, maire d’Orange, a pris aujourd’hui un arrêté municipal pour interdire dans sa ville « d’arborer des signes d’appartenance nationale autres que ceux de la République Française lors de la célébration des mariages ». Cette décision fait suite aux débordements observés de manière régulière lors de mariages célébrés en mairie. Le but est bien entendu d’affirmer l’identité nationale, mais aussi de prévenir d’éventuels troubles à l’ordre public liés à des tensions entre les communautés.

Partager cet article

12 commentaires

  1. Bravo à J. Bompard pour cette mesure ! Il était interviewé chez Bourdin sur RMC ce matin. très bon !

  2. Le débat faisait rage ce matin à l’émission de Jean-Jacques Bourdin sur RMC et BFM télé.Une auditrice d’Agen s’est indignée du fait qu’elle a assisté en zone 30 et pendant deux heures à un mariage avec drapeaux algériens et véhicules passant et repassant à grande vitesse.Le Monsieur Loyal qui anima cette pseudo “antenne libre” la contrait, et d’autres intervenants aussi, prétendant qu’il est normal de klaxonner et de faire du bruit pour une noce.Seuls passaient à l’antenne les auditeurs modérés qui se justifiaient d’avoir plus ou moins des origines étrangères.N’y-a-t’il donc pas de Martin, de Durand, de Dupuy etc… dont le nom propre se retrouve communément inscrit sur les monuments aux morts ?
    C’est une bonne initiative (on verra l’application) du maire d’Orange qui d’ailleurs me fait regretter la mésentente ou les affaires montées jadis contre les quelques maires FN.

  3. Un début prometteur pour freiner la désintégration.(mot à 2 sens)

  4. Force à M. Bompard et ce n’est que justice. Pourquoi ?
    Parce que les drapeaux utilisés par les étrangers mal venus et pas désirés (lesquels nous haissent et ne nous le disent pas assez en lettres claires) sont la manifestation d’une extranéité revendiquée avec agressivité à la face des indigènes à qui de telles manifestations sont de fait, déjà interdites.
    Or, les drapeaux étrangers sont utilisés par de prétendus nationaux qui refusent ainsi ostensiblement la France et les Français.
    Halte aux provocations!
    Pasx le temps de poursuivre. A plus tard

  5. Mme Bompard avait fait de même à Bollène pratiquement dès son élection. Et il y a fort à parier que seuls la minorité des bobos parisiens s’en offusquent, & que, sur place, on s’en félicite majoritairement.

  6. Je ne sais pas si cela est une bonne idée. Les drapeaux s’en vont, mais pas les porteurs de drapeaux avec leurs convictions. Ces drapeaux avaient le mérite de matérialiser quelque chose de bien plus grave qu’un bout de tissu, et de montrer aux Français la transformation physique de leur société.

  7. Je ne suis pas d’accord avec SD.
    Il n’est pas nécessaire que les étrangers agitent leurs drapeaux pour que les gens se rendent compte de ce qui se passent. Tout le monde, surtout dans des départements comme ceux du sud de la France, sait ce qui est en train de se passer, et comment notre pays évolue.
    Le problème, c’est, que faire ? et là, M.Bompard apporte un début de réponse

  8. Il ne manquerait plus que la CEDH vienne y mettre son grappin comme en Italie au sujet des croix. Mais là en faveur des porteurs de drapeaux étrangers.

  9. Louis Schweitzer va sans doute s’emparer du problème.
    Magnifique instrument que la HALDE !!
    Ironiquement vôtre.

  10. je me suis rendu à Orange récemment
    il y règne une atmosphère bon enfant
    On peut y flaner tard le soir sans danger
    et un français de souche n’y est pas regardé avec insolence par les nouveaux venus

  11. Orange n’est pas le paradis. Mais dans le coin, c’est bien plus tranquille que Carpentras ou Cavaillon.
    Bompard fait tout ce qu’il peut avec les moyens que lui laisse l’Etat.

  12. juste une confirmation des propos de Bebert et Hector : malgré la chaleur du mois d’août, on a comme une impression de fraicheur quand on assiste aux Chorégies d’Orange, et on se sent en sécurité à minuit quand on regagne sa voiture ; je ne saurais en dire autant des autres villes du Vaucluse : j’ai renoncé à fréquenter les commerces de Carpentras ou ceux d’Avignon!

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services
[name="url"]
[name="url"]