Bannière Salon Beige

Partager cet article

Non classé

Les députés européens et le repos du dimanche : mauvaises surprises

Vous trouverez ici la liste des 43 députés européens français qui n'avaient pas encore signé la "déclaration en faveur du repos dominical" le 30 avril. On est extrêmement surpris d'y lire encore des noms comme Jean-Marie Le Pen et Philippe de Villiers, par exemple.
Il y a un temps pour les discours, les déclarations et les beaux mots et un temps pour l'action. Ce dernier sera clos le 7 mai, date limite de signature de cette déclaration, soit un mois jour  pour jour avant que nous soyons appelés à déposer un bulletin dans une urne pour le renouvellement des députés européens. En un mois, nul n'aura oublié et on se fera fort de rappeler les noms qui resteront sur cette liste.

Lahire

Addendum du 5 mai à 16h45 : Philippe de Villiers a signé la déclaration (voir ajout ici).

Partager cet article

10 commentaires

  1. Surprise: il n’y a pas 10 jours, JMLP et PdV prétendaient sur Radio Courtoisie être contre le travail dominical !!!

  2. Heu… ils se foutent de notre g… ?
    J’accordais déjà si peu de crédit à la démocratie, ce n’est vraiment pas prêt de changer.

  3. Petite remarque significative de ce qu’est la censure du politiquement correct en France, y compris dans les milieux soit disant non conformistes.
    Il s’agit d’une lettre envoyée par la Fondation de Service Politique aux élus européens, excellente initiative en soi, que 5 députés européens français ont décidé de transformer en Déclaration écrite 009/2009 sur la protection du dimanche férié, déposée au Parlement Européen. Pour être adoptée, la déclaration doit être signée par la moitié des membres du parlement européen, soit 393 parlementaires.
    Soulignant que certains parlementaires européens n’ont pas signé cette déclaration, Mme BODENEZ, de Service politique, qui est la coordinatrice de cette action, s’étonne dans un article du fait qu’ils sont membres de partis qui se sont opposés au niveau national à cette loi, et elle cite les partis : PC, PS, Modem, Verts, MPF.
    Elle oublie donc un parti, le FN, dont elle réclame la signatures de l’un de ses élus, JM LP, tout en appelant à lui écrire. Or, tous les députés FN européens ont signé, les deux qui l’ont quitté , C. Lang et J-C Martinez, du Parti de la France, également, mais elle ne les citent pas non plus. Ce n’est pas convenable.
    On peut préjuger de la réponse : oui, certes, mais n’est-ce pas, je citais les partis représentés au Parlement National…..Quand ils sont au Parlement Européen, bien qu’on les ait sollicité et qu’ils aient tous signé, sauf un, on ne les cite cependant pas.
    C’est cela le politiquement correct : on souligne une signature qui manque, mais on oublie de faire mention du parti politique. Il y a les élus dignes d’attention, en état de grâce, y compris les communistes,les Verts,le PS, et puis, les élus intouchables, dont on ne peut nommer la couleur politique. Mais en toute charité, bien sûr, c’est pour le bien de la Cité, car tout est dans l’intention, etc…..
    Avec de tels procédés, l’union des catholiques n’est pas pour demain.
    [vous avez raison, mais là n’est pas notre problème. Mon post est simple :
    1 – Je m’étonne de l’absence de la signature de deux hommes politiques qui se disent fervents défenseurs du repos dominical.
    2 – Je précise que les noms de ceux qui resteront sur cette liste ne seront pas oubliés par les catholiques qui veulent défendre le jour du Seigneur.
    Et on se moque totalement ici du parti auquel appartiennent ces absents le jour du combat. On se souviendra qu’ils n’étaient pas avec nous le jour où les catholiques étaient unis pour défendre cette prérogative divine. Et l’unité a lieu dans l’action. Qu’importent les imperfections dans les préparatifs et ne divisons pas avec la querelle périmée et hors-sujet ici des partis. Lahire]

  4. Marine Le Pen a signé cette déclaration. S’agissant de Jean-Marie Le Pen, c’est sans doute un oubli.

  5. @ Lahire
    Il est de fait que JM LP pourrait et me semble t il, devrait signer cette déclaration, puisque tous ses amis et ex amis l’ont fait : sans doute une négligence de sa part, peut-on supposer. Vous avez raison sur les partis, et si le PS combattait la loi Veil nous pourrions presque voter socialiste. Mais comme vous le savez….
    C’est en suivant le lien que vous indiquiez que cet ”oubli” du Fn et du P d F au profit de la gauche m’a sauté aux yeux.
    Ce n’est pas si innocent que cela, au moment où un éditorial récent de Liberté Politique recommande quasiment de voter UMP ….. pour défendre la famille et la loi naturelle. La FSP s’apprête à nous refaire le coup du vote utile prudentiel (à grand coup de citations de St Thomas d’Aquin) pour les européennes. En tordant le sens du mot prudence jusqu’à faire abandonner les points ”non négociables”. Errare humanum etc…., perseverare……
    Tel était le sens réel de ce commentaire.
    [bien vu! compris comme ça, je vous suis totalement. Il y a deux niveaux que je ne veux pas confondre (fondre en un) : celui de la réflexion et celui de l’action.
    La réflexion en politique doit s’inspirer chez les catholiques de la DSE. L’Eglise redit sans cesse qu’on ne peut pas voter pour quiconque soutient l’avortement par exemple. On peut ajouter d’autres critères aux points non-négociables : le repos dominical, etc.
    L’autre niveau, celui de la prudence politique consiste à se demander pour quel candidat il est le plus “utile” de voter pour des critères du jeu politique (atteindre une majorité, former un groupe parlementaire, etc). Ce niveau mérite le respect, si et seulement si, on l’exerce après avoir sélectionné les candidats, programmes ou partis conformes à la DSE!
    Un chrétien ne peut avoir une conscience pour son action différente de celle pour sa réflexion!
    Enfin, le choix du bulletin relève du jeu politique, mais aussi et surtout, se fait en conscience et nul n’a le droit de dicter l’agir dans ce cas de figure… sauf à avoir des intérêts quant au résultat. Lahire]

  6. Quelqu’un a pensé à écrire à ces deux hommes politiques pour leur rappeler de signer cette déclaration ? En effet, pour les deux, il me semble que c’est un oubli.
    Cordialement,

  7. Pardon mais tout ceci est absurde. Les positions de Philippe de Villiers et de Jean-Marie Le Pen sont claires sur le travail dominical (quoi que certaines déclarations de JMLP n’aient pas été toujours dans le même sens).
    Ce n’est pas parce qu’ils ne signent pas une pétition, qui ne leur est d’ailleurs peut-être pas parvenue, qu’ils deviennent pour!
    Je crois, comme beaucoup d’autres, qu’en ce moment la priorité va plutôt, et à juste titre, à la campagne européenne afin d’arrêter d’élire des eurodéputés soi-disant opposés au travail dominical mais qui retourneront leur veste le moment venu, comme certains députés français de l’UMP et notamment du FRS sont en train de le faire à l’Assemblée nationale.
    [Merci d’appuyer ce que je dis : un temps pour dire et un temps pour faire. L’un ne va sans l’autre.
    Des “soi-disant” opposés, ce sont des gens “qui se disent” opposés… mais qui ne le prouvent pas par des actes! Lahire]

  8. Réponse à Lahire:
    1 – Ce n’est pas une “déclaration” de députés européens qui changera les choses. Ce n’est hélas que de la communication de la part des élus européens, destinée, pour des raisons différentes, à rassembler autour de l’UMP ou du PS et en vue des élections les voix des opposants au travail le dimanche. Ne vous laissez pas avoir par les strass et les paillettes.
    C’est d’ailleurs la raison pour laquelle le texte ne sera soumis aux votes qu’après les élections européennes.
    C’est également la raison pour laquelle cette “déclaration” arrive maintenant, un mois avant les élections.
    2 – Pour information, Véronique BESSE et Dominique SOUCHET, députés MPF, sont les seuls à s’opposer encore au travail du dimanche à l’Assemblée nationale. Contrairement à d’autres.
    Je termine ces quelques lignes sur ces mots: une “déclaration” n’engage juridiquement à rien et n’oblige à rien. Ce n’est pas ce que j’appelle de “l’action”.
    L’action, malheureusement, est pour une bonne part dans les coulisses. Ce qui explique d’ailleurs les revirements de certains.
    Bonne journée.

  9. Monsieur,
    Je me permets de rebondir à votre article posté le 4 mai à propos de la signature de la déclaration en faveur du repos dominical. Ainsi après vérification, je tiens à rétablir une vérité. M. Philippe de Villiers (Président du MPF et candidat aux élections Européennes dans l’Ouest), M. Patrick Louis ( secrétaire Général du MPF et candidat aux éléctions Européennes dans le Sud Est) ainsi que Paul Marie Couteaux ont bien signé cette déclaration en faveur du repos dominical depuis le Mois de Mars.
    [La signature de M de Villiers n’est pas enregistrée ou a été “oubliée”. Il faut voir avec les dépositaires de cette pétition. Lahire]

  10. Je pense que Lahire voulait faire “pression” sur JMLP et P2V pour signer la pétition.
    Gd Merci à Pascal G d’avoir relevé ce parti pris de Liberté Politique.
    Quelqu’un leur a t-il signifié cette bassesse ?
    Comme quoi en démocratie, et même dans des milieux bien pensants cathos, tous les coups tordus sont permis.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services