Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Société / L'Eglise : Vie de l'Eglise

Les défis géopolitiques du catholicisme


AcAnalyse très fine d'Aymeric Chauprade qui s'achève ainsi :

"Contrairement à ce qu’ont soutenu nombre d’intellectuels ouest-européens (comme le Français Marcel Gauchet) le « désenchantement du monde » ne concerne que l’Europe et non le reste du monde. Partout au contraire, dans ce nouveau monde des émergents (les BRICS) et de la multipolarité, la religion prend une place croissante dans les relations internationales. Là encore Benoît XVI est un précurseur : il affirme depuis longtemps qu’il n’y a pas de « crise de la foi » mais une « crise de la raison occidentale ». D’où le fait que les religions qui ont cherché à s’aligner sur la modernité comme « religion de la raison » sont en crise et que celles qui (islam, judaïsme orthodoxe, hindouisme fondamentaliste, évangélisme protestant), ont au contraire maintenu un « supernaturalisme réactionnaire » sont en expansion. Jean-Paul II, puis Benoît XVI ont refusé la modernisation du catholicisme et affirmé au contraire la nécessaire catholicisation de la modernité. Si Benoît XVI a réintégré la grande majorité des traditionalistes dans la famille catholique, c’est précisément parce qu’il savait qu’une grande partie des jeunes prêtres ordonnés en Europe l’était dans la Tradition.

Mais logiquement ce choix a valu à ces papes volontaires le déclenchement d’une formidable entreprise de désinformation menée par les serviteurs de ce que l’on finira bien par appeler la Dictature mondiale du relativisme. C’est sur cette scène de la désinformation mondiale orchestrée par une armée de hyènes grimaçantes que fait son entrée, avec son sourire plein de bonté, le Pape François. Que ses ennemis ne s’y fient pas. Les Jésuites ont largement contribué à l’expansion géopolitique du catholicisme romain!"

Partager cet article

10 commentaires

  1. “la Dictature mondiale du relativisme” contre Benoît XVI, Finkielkraut disait la même chose il y a quelques années (reportage KTO)

  2. relativisme au service de l’hédonisme

  3. Une fois de plus, Aymeric Chauprade voit juste. Très juste.

  4. La qualité de l’article mérite qu’on prenne le temps de le lire en entier.

  5. Bravo et merci pour ce réalisme ! La lecture intégrale de l'”Analyse” dont la référence est fournie n’est pas particulièrement difficile,même pour un esprit peu au fait de la Géopolitique.
    Peut-on espérer que des esprits de la même qualité que M. Chauprade (j’ai eu le bonnheur de connaître l’un de ses formateurs, le Professeur F.G Dreyfus) mais intervenant dans d’autres disciplines nous expliqueront un jour l’intervention du Diable pour contrecarrer celle des Papes des cent dernières années, notamment des trois qui sont ici cités.
    Encore merci et bravo à M. Chauprade et au Salon beige!
    Grand-père

  6. les jésuites sont aujourd’hui a la pointe de la modernité…
    je ne voudrais pas baigner dans optimisme béat.

  7. Prédicateurs de l’égalité, dira Zarathoustra aux idéologues du socialisme, vous êtes pour moi des tarentules avides de vengeances secrètes…Votre plus secrète concupiscence de tyrans se cache derrière vos paroles de vertu…. » NIETZSCHE dans le livre de Gustave THIBON, Nietzsche ou le déclin de l’esprit. Ed. Fayard, 1948.p 192.

  8. J’ai été deux fois missionnaire en Afrique (où j’ai passé plus de onze ans) et si je souscrit à cette analyse pour l’essentiel, je précise que la rationalité occidentale est quand même en très net progrès dans un grand nombre de pays non occidentaux, en sorte que les problèmes religieux de l’Occidentaux vont bientôt être au moins en partie ceux de ces pays.
    C’est d’ailleurs une des raisons pour lesquelles la “nouvelle évangélisation” n’est plus proposée aux seuls pays d’évangélisation ancienne.
    Abbé Bernard Pellabeuf

  9. La France bénie de Dieu est donc haie du diable.
    Le pire y côtoie le meilleur.
    C’est elle qui a appris au Monde à adorer Dieu pour ensuite lui apprendre à Le détester.
    Elle a d’abord enseigné à l’Europee et au Monde que “l’Homme était Fils de Dieu” pour ensuite s’enseigner et lui enseigner une valeur inverse : l’Homme est l’égal de Dieu.
    De “Fille Ainée de l’Eglise Mystique de Dieu” et “bras séculier de l’Eglise combattante”, elle est devenue propagantiste de l’Athéisme et de l’Hédonisme.
    C’est à cause de son reniement que le Monde s’est perdu et c’est par son repentir que le monde se libèrera.
    Car sous les braises la cendre : ce n’est pas parce que nos ennemis laicistes nous ont défigurés qu’ils nous auraient vaincus.

  10. Je crois que c’est Saint Pie X qui disait que si l’Eglise pactisé avec la modernité, cela ferait fuir les fidèles, sans pour autant en faire venir un nouveau se disant moderne. Ce qui est juste.
    L’ordinnation des femmes par exemple viderait encore plus les églises.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services