Bannière Salon Beige

Partager cet article

L'Eglise : Vie de l'Eglise

Les contacts entre la FSSPX et les diocèses se multiplient

L'abbé Daniel Couture, supérieur du District d'Asie de la Fraternité Saint Pie X, indique que, au-delà des contacts formels entre les instances de la FSSPX et Rome, il existe des contacts entre son district et l'Eglise locale :

"Il y a de plus en plus de contacts avec des prêtres. Je donne un exemple : dans un pays l'évêque a envoyé deux de ses prêtres dans une semaine Una Voce pour apprendre la messe traditionnelle. C'était en Angleterre, mais je ne sais pas pour quelle raison, probablement je pense, il y avait trop de prêtres et ils n'ont pas eu l'attention personnelle qu'ils attendaient. Après avoir passé cette semaine en Angleterre pour apprendre la messe traditionnelle, ils viennent nous voir pour repartir à zéro : "Apprenez-nous la messe. Est-ce qu'on peut faire une session seulement pour lire le latin du missel?" Donc il y a ça, il y a aussi des évêques dans quelques pays… surtout aux Philippines. Ce n'est pas tout à fait l'effet Motu Proprio bien que ce soit certainement lié. Aux Philippines on est en train de faire un combat pro-vie avec l'abbé Onoda qui est à la tête du combat. Il a lancé une croisade du Rosaire et les évêques ont été impressionnés. Quelques évêques sont venus déjeuner au prieuré et acceptent même de nous faire des lettres pour obtenir des visas pour nos Philippins qui partent dans les couvents, dans les séminaires. Donc c'est très positif.

Dans un autre diocèse – c'était l'année dernière, pendant l'année du sacerdoce que le Pape avait dédiée au sacerdoce – donc c'est à la fin de l'année 2010, un évêque a accepté qu'un de nos prêtres fasse une conférence à 45 prêtres diocésains sur le sacerdoce. Il y aura certainement des suites de cette conférence puisqu'ils ont beaucoup apprécié. […] Cet archevêque  me disait récemment,: "Parlez à mes prêtres du bréviaire, parlez-leur de l'importance du bréviaire, de l'importance de l'heure sainte." Il y a un manque terrible de prière. […] Et donc ce qui était très intéressant c'est que cet archevêque se tourne vers nous : "Apprenez à mes prêtres à dire le bréviaire!" ou "Parlez-leur de l'importance du bréviaire!" […] Nous sommes au service de l'Église et donc au service ici et là – cela commence maintenant et certainement que ça va se développer – d'évêques qui ne savent pas où se tourner pour aider leurs prêtres. […] On a même enseigné à des prêtres à dire la messe traditionnelle en chinois."

En France aussi, nous voyons poindre certains contacts (ici, ici et ici).

Nous vivons un changement civilisationnel dont le moteur est culturel. La famille dite traditionnelle - qui est simplement la famille naturelle - diminue massivement en nombre et en influence sociale. Le politique est de plus en plus centré sur la promotion de l’individualisme a-culturel, a-religieux et a-national. L’économique accroît des inégalités devenues stratosphériques et accélère et amplifie le cycle des crises. L'Église est pourfendue; clercs et laïcs sont atterrés.

Une culture nouvelle jaillira inévitablement de ces craquements historiques.
Avec le Salon Beige voulez-vous participer à cette émergence ?

Le Salon Beige se bat chaque jour pour la dignité de l’homme et pour une culture de Vie.

S'il vous plaît, faites un don aujourd'hui. Merci

On ne lâche rien, jamais !

Guillaume de Thieulloy
Directeur du Salon Beige

Partager cet article

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services