Bannière Salon Beige

Partager cet article

Culture de mort : Avortement

Les complications liées à la pilule abortive RU-486

Jeanne Smits rapporte une étude australienne sur les conséquences d'avortements chirurgicaux et chimiques réalisés en 2009 et 2010 :

R "L'information devrait jeter le discrédit sur le message promotionnel des diffuseurs du RU-486 qui vantent l'avortement chimique comme étant plus « sûr » […]. Près de 7.000 interventions réalisées au cours de la période dans cet Etat australien ont été prises en compte : il s'avère que dans 3,3 % des cas d'avortements chimiques au mifépristone (RU 486) au cours du 1er trimestre, la femme était revenue au service des urgences d'un hôpital, contre 2,2 % des femmes ayant subi un avortement chirurgical. La proportion des femmes admises à l'hôpital à la suite de leur avortement (hors urgences) a même atteint 5,7 % des utilisatrices du mifépristone contre 0,4 % des patientes ayant subi une opération, et ayant besoin de soins post-chirurgicaux.

[…] Quant aux infections ayant justifié une hospitalisation post-abortive, elles ont touché une femme sur 1.500 pour les avortements chirurgicaux précoces, contre 1 pour 480 dans le cadre d'avortements chimiques. « Statistiquement insignifiant », mais quand même. […] deux des 5.823 patientes « chirurgicales » étudiées ont souffert d'hémorragie importante (perte de plus d'un litre de sang) lors de leur avortement de 1er trimestre, soit un petit 1 pour 3.000, tandis qu'elles étaient quatre pour 947 utilisatrices du RU 486 à avoir connu une hémorragie aussi sévère, plus d'une pour 230."

Les principes non-négociables n’ont jamais été si attaqués. Aidez le Salon beige à contre-attaquer et à promouvoir la culture de vie !

Partager cet article

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services