Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France

Les chefs de parti de droite peuvent-ils rester enfermés dans leur silo ?

Dans Valeurs Actuelles, Nicolas Tardy-Joubert (PCD) s'interroge sur la refondation de la droite :

"[…] Nicolas Sarkozy a été battu en 2012 pour n’être pas resté sur la ligne politique pour laquelle il avait été élu en 2007. Une des conséquences a été un très mauvais report des voix d’électeurs du FN qui à un moment avaient pu voter pour lui. Ceux-ci se sont sentis trahis par un manque de constance et de cohérence dans la politique menée. De son style est né l’anti-sarkozysme. Résultat : 5 ans de Hollande et la France dans la rue sur des sujets majeurs de société, à l’instar des centaines de milliers de militants de la Manif Pour Tous.

En 2017, la Droite devait gagner et remettre le pays sur des rails. Du coté des LR, le manque de clarté de la ligne politique a éclaté au grand jour avec les primaires (communautarisme, sujets de société….). François Fillon s’est empêtré dans les affaires, avec une communication affligeante, et un manque de combativité sur les sujets qui avaient fait descendre les français dans la rue. Sa qualification pour le deuxième tour a aussi été impossible avec Nicolas Dupont-Aignan faisant cavalier seul ; les 5% d’insatisfaits qui ont voté pour lui le sont probablement d’autant plus avec l’élection d’Emmanuel Macron.

Les Républicains peuvent-ils continuer à dériver toujours plus en abandonnant régulièrement les combats qu’ils avaient choisi de mener il y a encore peu ? Ne devraient-ils pas déployer un programme économique et social au service de l’Homme,  réaffirmer un projet sur des bases anthropologiques solides (promotion d’une culture de vie, protection de la famille avec l’abrogation de la loi Taubira notamment) et de claire souveraineté ? Ils ne doivent pas avoir peur de conserver ce qui vaut, et de réformer ce qu’il faut.

Les dirigeants du FN et de DLF veulent-ils choisir la poursuite d’une stratégie menant à l’échec, ou considérer une approche constructive vis-à-vis d’une droite de Gouvernement qui doit être, elle, plus ouverte et inclusive qu’elle ne le propose aujourd’hui?

Les chefs de parti peuvent-ils rester enfermés dans leur silo, et condamner les Français à regarder la France s’effondrer devant leurs yeux sans avoir de réelle emprise  sur les évènements ? Il est plus que temps de proposer aux électeurs des Droites un programme commun pour sauver le pays et enfin sortir du piège mitterrandien.

Tous ceux à Droite qui s’opposent à la politique macroniste doivent aujourd’hui s’unir pour éviter la poursuite des politiques mondialistes peu respectueuses des peuples, le laxisme sur le plan sécuritaire, les transgressions sur le plan sociétal qui détruisent lentement mais sûrement notre civilisation. Chacun doit faire l’effort nécessaire pour un Renouveau qui intègre une approche constructive pour la vie, le travail, et la sécurité des hommes et des femmes de notre pays. Le temps est venu de redonner de l’espoir à Droite, et de l’espérance à la France ! Qui osera et saura le faire ?"

Partager cet article