Bannière Salon Beige

Partager cet article

Pays : Pologne

Les chantiers navals de Gdansk, de l’URSS à l’UE

Le nouveau slogan du syndicat polonais Solidarnosc, aux chantiers navals de Gdansk, est éloquent :

"Les dictatures de l’Est n’ont pas réussi à détruire nos chantiers navals. Maintenant notre sort est entre les mains des officiels européens."

Solidarité a gagné ses galons en manifestant en Pologne. Désormais, ce mouvement veut manifester à Bruxelles, car la Commission veut que la Pologne, qui a accordé des aides publiques à son industrie navale, réduise ses capacités de production de 40%. Ces subventions, selon l’Union européenne, faussent la concurrence. Le leader actuel de Solidarité, qui fut jeune ouvrier au moment des grandes grèves de 1980 conduites par Lech Walesa, explique :

"Si on ferme deux cales de construction comme le propose Bruxelles, les chantiers vont couler et 3000 salariés vont se retrouver au chômage […] On a été trahi tant de fois, par les communistes, par des post-communistes, par des libéraux, et maintenant il nous faut manifester à Bruxelles".

La date de cette première manifestation a été fixée au 31 août, anniversaire du syndicat, né aux chantiers navals de Gdansk il y a 27 ans. Les ouvriers en sont convaincus : la chute du régime communiste a commencé à Gdansk. Est-ce à dire que la chute de l’UE commencera à Gdansk ?

Partager cet article

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services