Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France / Homosexualité : revendication du lobby gay

Les cathos, ces nouveaux ennemis de la démocratie que Valls traque sans relâche

La narration de contrôle d'identité de catholiques à la sortie de la messe et de l'arrestation d'un prêtre en Hollandie :

"Dormez tranquilles citoyens, Manuel Valls veille. Que tous ceux qui s’inquiètent de la montée de la délinquance se rendorment, la police traque jour et nuit ces nouveaux délinquants qui menacent la république socialiste: les cathos.

Saint-Cyr au Mont d’Or est une petite commune de la banlieue lyonnaise. Elle accueille l’Ecole Nationale Supérieure de la Police qui forme les commissaires et les officiers de police. Lundi 21 juin 2013, Manuel Valls et Jean-Marc Ayrault participent à la cérémonie officielle de remise des diplômes de la 63ième promotion en présence du préfet de région Jean-François Carenco.

Comme il était de coutume sous le règne de Sarkozy, Valls fait boucler le périmètre. Les habitants ne sont pas autorisés à se rendre sur le lieu de la cérémonie et les forces de l’ordre quadrillent le secteur. Parmi les invités triés sur le volet figure l’Abbé Pirrodon, le curé du village.

Alors que la cérémonie se déroule tranquillement, le curé reçoit plusieurs SMS sur son téléphone portable l’informant que des paroissiens sont retenus ou contrôlés par les forces de l’ordre.

Prier dans une église représente une menace à l’ordre public

Quelques paroissiens qui souhaitent manifester leur opposition à l’emprisonnement d’un militant contre le mariage homosexuel sont bloqués à l’intérieur de la poste du village. Jusque là, rien d’extraordinaire. La France manque de places en prison, on réquisitionne la poste pour empêcher de dangereux extrémistes catholiques armés de poussettes et d’enfants de s’exprimer, pourquoi pas.

Mais là où le sang du curé ne va faire qu’un tour, c’est quand il reçoit un message lui indiquant que tous les paroissiens qui sortent de son église font l’objet d’un contrôle et d’un relevé d’identité.

Normalement, en France démocratique, le contrôle d’identité est encadré par la loi. Un gendarme ou un fonctionnaire de police ne peut pas vous demander de décliner votre identité sans un motif précis. (1) Un contrôle d’identité peut avoir pour objet de prévenir les atteintes à l’ordre public ou s’il existe des indices permettant de penser qu’un individu se prépare à commettre une infraction, un délit ou un crime.

Aujourd’hui, en France socialiste, le simple fait de sortir d’une église est devenu une raison suffisante pour penser qu’on s’apprête à troubler l’ordre public ou a commettre un délit. C’est ahurissant, mais c’est comme ça.

On ne les avait pas habitués au contrôle au faciès les habitants de Saint-Cyr au Mont d’Or. Ici, les Roms, les arabes et les noirs sont  rares. Alors, le curé, choqué par ces méthodes peu démocratiques et peu respectueuses de la loi décide de s’en ouvrir à son maire" (suite).

Partager cet article

17 commentaires

  1. Le traitement infligé à ces catholiques est injuste, c’est clair.
    Mais l’auteur de ce papier ne réfléchit pas très loin. Il amalgame. Le danger de l’islam est une réalité, et n’est pas à comparer avec la résistance des catholiques.

  2. Les contrôles au faciès ont repris ; où sont les vertueuses protestations des défenseurs des droits de l’homme ? Ah, j’oubliais que les opposants à la loi Taubira ne sont que des sous hommes privés de tous leurs droits.
    Le 26 mai dernier, à la descente des trains spéciaux venant de province, les escadrons de Valls (CRS, gardes mobiles, police) contrôlaient déjà, sur le quai de la gare, l’identité de ceux dont le profil ne leur revenait pas : jeunes avec le cheveu trop court, ou portant des maillots avec l’inscription blasphématoire “France”…
    Normal, en Hollandie. Les racailles, elles, s’en donnent à cœur-joie !

  3. Nous devons nous considérer comme les contre-révolutionnares de 1789. “Dieu et mon Roy”. C’est seulement ainsi que nous redonnerons à la Grande France son éclat et le prestige qu’Elle avait dans le monde entier pour qui, fille ainée de l’Eglise, Elle était un modèle.
    Avec Dieu, tout est possible. Sans Lui, la déchéance, la catastrophe et la ruine sont assurées.
    Dieu nous vienne en aide et nous mène à la victoire.

  4. Dans ces conditions il n’y a a qu’une solution si vous êtes contrôlés à la sortie d’une Eglise : passer en force !!
    J’avais écris un message avant le 24 mars disant il faut aller en force sur les Champs Elysées ! Nous l’avons fait !
    Il faut faire pression physiquement (sans aller systématiquement à l’affrontement même si cette éventualité ne doit jamais être écartée)…

  5. Le problème pour LUI c’est que ces cathos sont des contribuables aussi !!!

  6. On comprend mieux maintenant pourquoi, dès son arrivée au ministère de l’Intérieur, Valls a rejeté l’idée de récépissé en cas de contrôle d’identité, tout en jurant ses grands dieux qu’il n’y aurait plus jamais de contrôles “au faciès”. En fait il a tout simplement changé le “faciès” à contrôler.
    Dieu ! que ce mot “faciès” appliqué à des êtres humains est odieux !

  7. Ce genre de realité a au moins le mérite de faire comprendre aux gens à quel point le PS est boursouflé par la haine anti-cathos .
    La preuve aussi que ces gochistes auraient la trouille d’agir ainsi envers une synagogue ou une mosquée ….et donc c’est d’avoir trop longtemps subi les abus du PS en silence qui incite la haine encore pire du PS qui ne vaut guère mieux qu’une hyène sauvage cherchant à abattre la proie la plus facile à tourmenter .
    Vous pensiez qu’on était entre gens civilisés avec le PS ?
    C’est la loi de la jungle politique qui prime : soit tu fait déguerpir l’envahisseur , soit il t’obligera à fuir ton propre territoire qu’il accaparera ….
    C’est comme ca et c’est pas moi qui l’a décidé ainsi mais vos ennemis implacaples qui jamais ne vous respectera …
    Alors autant le savoir et cogiter sur les solutions pour reprendre controle de notre territoire national protecteur des notres ,
    et rabaisser le caquet des hyènes arrogantes qui se croient enfin les propriétaires de notre nation ….

  8. La tournure que prend la situation me fait penser à la” prédiction des papes” de Malachie qui laisse entendre que, vers la fin des temps, le successeur de Pierre fera pètre ses brebis “au milieu de grandes tribulations”.Les persécutions commencent et la résistance aussi,dont une des voix majeures, bientôt audible à l’étranger, est celle de notre SB.De tout cœur merci.

  9. Ou ce fait n’est pas avéré, ou nos évêques, que l’on entend pas se dresser contre de tels agissements, sont devenus des “prêtres jureurs”…

  10. Je suis d’accord avec ermort ci-dessus. Les terroristes ne sont pas du tout imaginaires. Il faut vraiment être peu réaliste pour s’imaginer le contraire.
    En ce qui concerne le contrôle d’identité, la police ne peut y procéder comme elle l’entend, l’éventualité d’un trouble à l’ordre public, concept vague, étant laissée à son appréciation.

  11. C’est normal, l’Abbé Pirrodon est un prêtre réfractaire… Ah non, nous ne sommes pas en 1791 ?
    Quelle va être la suite ? Faudra-t-il prévoir un tunnel secret pour sortir des églises ? Dire les messes au fond des bois ?

  12. Si le fait est avéré, le silence de ses supérieurs est assourdissant et profondement choquant. À offense publique, protestation publique, surtout lorsqu’il s’agit d’un prêtre.

  13. C’est triste à dire mais cette situation est des plus normales !
    Valls est un franc mac de la pire espèce comme ce préfet Carenco, énarque et amoureux des loges !
    Qu’ils luttent avec acharnement contre l’Eglise et le Christ est dans leurs gènes, en plus ils sont sûrs de faire le bien luttant contre ce que ces dégénérés appellent l’obscurantisme !
    C’est le combat de toujours, du bien contre le mal, leurs méthodes sont infâmes car ils sont l’infâmie !

  14. On attend toujours avec impatience et intérêt la réaction publique de son évêque !

  15. Les persécutions ont commencé. Nous savons tous qu’il faut en passer par là. Alors convertissons-nous.
    On ouvre les paris: dans 10 ans la messe en public sera interdite.

  16. Toutes les personnes contrôlées, le curée de la paroisse et l’évêché doivent porter plainte !
    La Conférence des Evêques de France doit saisir le ministre des cultes et le ministre de l’intérieur (c’est le même).
    L’évêque doit en référer à Rome.

  17. Tout royaume divisé devient un désert.
    Attention à ne pas se dresser les uns contre les autres…

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services