Bannière Salon Beige

Partager cet article

Bioéthique / L'Eglise : L'Eglise en France

Les catholiques doivent dénoncer les lois pro-mort

L'archevêque de Paris a publié une tribune dans Le Figaro de ce jour, à propos des lois bioéthiques et des projets de loi sur l'euthanasie. On y lit notamment :

V "Ce qui est en jeu, c’est le respect imprescriptible de la dignité humaine. Ne pas reconnaître cette dignité, par un manque de lucidité ou de sérieux, c’est immanquablement faire le jeu destructeur de la violence. […] Des résultats sérieux semblent montrer que la recherche sur les cellules souches adultes ou reprogrammées est la voie des véritables découvertes thérapeutiques : notre pays ne devrait-il pas concentrer ses énergies sur ces recherches et devenir davantage une terre d’excellence dans ce domaine ? De même, la prise en charge médicale de la douleur a beaucoup progressé depuis quelques années et les soins palliatifs ont inauguré une nouvelle forme de rapport aux malades et à leur environnement : quels sont les moyens à mettre en oeuvre aujourd’hui pour progresser aussi bien dans le traitement de la souffrance que dans l’accompagnement social des pathologies les plus lourdes et de la dépendance ?

Se laisser aller à la tentation de l’eugénisme, en stigmatisant qui plus est la population déjà fragile des personnes trisomiques et de leurs familles, considérer la recherche sur l’embryon, avec les destructions qui l’accompagnent, comme normale, voire nécessaire, céder aux pressions financières et commerciales qui se cachent parfois sous le masque d’un scientisme naïf, ne rien offrir d’autre que la mort aux malades qui attendent de l’aide, serait à proprement parler suicidaire pour notre société. Pour nous catholiques […] ne pas dénoncer cette tentation suicidaire serait de la non-assistance à société en danger."

Partager cet article

7 commentaires

  1. Même s’il est déjà bien tard pour le dire aussi clairement et avec une telle ampleur , cela a enfin le mérite d’être.
    Que son Eminence le Cardinal Vingt-Trois soit remercié de témoigner ainsi de son attachement à la fidélité et à la raison ,sur ce thème, inlassablement rappelées par le Magistère.

  2. Merci Eminence ! je suppose que vous faites bien évidemment parti du comité de soutien de la marche pour la vie; et que comme vous ne serez pas très loin le 23 janvier, vous viendrez en voisin

  3. Bien dit Monseigneur, mes félicitations les plus sincères, et sinon d’accord avec Sancenay et Thib

  4. Monseigneur Vingt-trois a toujours parlé clairement la dessus .
    Je partage votre impatience de voir le clergé et les fidèles participer en masse à la marche pour la vie…
    Mais laissons les évêques discerner ce qu’il est bon qu’ils fassent . Restons à notre place !

  5. Effectivement, la meilleure façon de faire connaître le désaccord de la hiérarchie catholique aux lois mortifères est d’être en tête du cortège de la Marche pour la Vie, avec mitre et crosse …

  6. A Henri,
    “…les laisser discerner ce qu’il est bon qu’ils fassent…” bien sûr pour ce qui concerne la doctrine ou la liturgie mais pour défendre la VIE et soutenir ceux qui se battent (procès, rosaires etc…) ils n’ont pas beaucoup bougé !
    Si nous étions restés à notre place depuis quarante ans, qu’en serait-il aujourd’hui ?
    Dans la vie de l’EGLISE, le rôle des laïcs est d’être en première ligne et nous avons grand besoin du soutien REEL et ACTIF de nos pasteurs.

  7. à Henri,
    Tant que la charité prévaut et que l’humanité sera en si grand danger , “notre place” ne devrait pas avoir à se mesurer à un timbre poste ou même une réserve d’indien
    au très mauvais goût du jour.
    Au point où en sont arrivé les choses il me semblait que la catholicité avait déjà pas mal “donné”, si l’on peut dire, dans le genre.
    Soyez rassuré toutefois: au train où le mal déferle , il se pourait bien que “la place” des catholiques¨laïcs ou clercs qui auront le courage d’assumer leur foi ne soit guère revendiquée par grand monde.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services