Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France

Les castrats de la droite

D'Yves de Kerdrel dans Valeurs Actuelles :

"Un politicien pense à la prochaine élection, reprenait Golda Meir, un homme d’État ne pense qu’à la prochaine génération. À droite, actuellement, personne ne réfléchit à ce que devrait être la France de 2050 ou même celle de 2020. Cela fait longtemps que nos hommes politiques ont déserté le terrain des idées. Le problème, c’est qu’ils ne pensent même pas à la prochaine présidentielle. Pendant ce temps, ceux que l’on présentait jusqu’ici comme les ténors de la droite — mais qui sont en train de devenir de simples castrats — ont abandonné le terrain de la politique pour celui des faits divers. […]

Le pire, c’est que les événements pitoyables qui se déroulent actuellement au sein de l’UMP montrent la vraie nature de ceux qui aspirent aux plus hautes responsabilités et qui prétendent devenir des “hommes d’État”. La haine, la détestation et le climat de violence amènent même tel ancien premier ministre de Sarkozy à envisager de quitter le parti, après y avoir mis le feu, pour ne pas voir son ancien mentor en prendre la présidence. Les mêmes qui évoquaient il y a peu la terre promise de 2017 en sont à jouer les Néron en laissant derrière eux une tragique terre brûlée. […]

Notre pays danse sur un volcan. La gauche commence à en prendre conscience. C’est pour cette raison qu’elle se divise. Mais la droite est aux abonnés absents du débat intellectuel, du devoir d’inventer et des réformes à mener. Elle préfère régler des comptes qui n’intéressent que ceux qui jouent les Lorenzaccio au petit pied. Elle se complaît dans la médiocrité d’absurdes querelles de personnes. Elle décourage petit à petit tous ceux qui voyaient encore en elle une alternative à cette majorité socialiste insupportable. […]"

À tous les lecteurs du Salon Beige en France, j’irai droit au but : pour poursuivre son travail le Salon Beige a besoin de vos dons. Le combat culturel que nous menons est violent et nos opposants disposent de moyens infiniment plus importants que les nôtres. Nous sommes en permanence ciblés par des personnes et des groupes qui savent utiliser l’argent, les médias et … la justice pour nous combattre et nous détruire.

Oui, notre existence dépend de vos dons. Nos besoins ne sont pourtant pas immenses, loin de là !
Il suffirait que chaque année 3 000 personnes fassent un don ponctuel de 50 € ou bien que 1 250 fassent chaque mois un don de 10 € pour que l’existence du Salon Beige soit assurée !

Vous savez le rôle que le Salon Beige joue chaque jour dans la lutte contre la culture de mort et pour la dignité de l’homme; vous connaissez notre pugnacité à combattre chaque jour contre l’avortement, l’euthanasie, le mariage pour tous, la PMA, la GPA et toutes les dérives libertaires.

Le Salon Beige ne remplace pas votre rôle dans ces combats, il les facilite, les accompagne et les stimule.
S'il vous plait, faites un don aujourd'hui. Merci

On ne lâche rien, jamais !

Guillaume de Thieulloy
Directeur du Salon Beige

Partager cet article

7 commentaires

  1. Comment peut-on demander à des castrats d’envisager la prochaine génération ?

  2. cela fait longtemps que nous n’avons plus confiance en ces gens-là pour relever le pays:
    d’abord ils ne pensent qu’à eux, la soupe est tellement bonne? Ensuite tant qu’ils forniqueront avec la francmaracaille, il n’y a rien à espérer, la France et les français ils s’en moquent comme de leur première chemise. Que tous ils dégagent, on a besoin d’hommes neufs, droits, justes honnêtes et qui veulent se mettre au service des français et non l’inverse!

  3. Malheur au pays qui a besoin d’un héros…

  4. Effectivement, la France danse sur un volcan ; et l’irruption ne devrait plus tarder .
    http://unionrepublicaine.fr/la-guerre-civile-des-idees/

  5. A l’UMPS je ne sais s’ils ressemblent physiquement à des singes, mais qu’ils les copient intellectuellement j’en suis certain…

  6. “Cela fait longtemps que nos hommes politiques ont déserté le terrain des idées”
    Quand on a des idées, on ne fait pas de politique.
    On travaille et on crée des emplois.
    Nos politiciens, en dehors de se goberger sur le dos du peuple, ne savent faire qu’une chose c’est de mettre en place de nouvelles taxes afin de combler les déficits qu’ils ont, eux-mêmes, occasionnés.
    Et, tout le monde sait que créer de nouveaux impôts est à la portée du premier imbécile (restons polis) venu.

  7. Les écoles de la république nous enseignent que l’homme descend du singe.
    Dès lors, pourquoi Mme Toubira s’offusque d’une preuve dessinée de ce concept ? Cette dame n’adhère pas aux idées républicaines ?

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services