Bannière Salon Beige

Partager cet article

Culture de mort : Euthanasie

Les assassins de Vincent Lambert sont de sortie

Le tribunal administratif de Châlons-en-Champagne a ordonné aux médecins de ne pas arrêter la nutrition et l'hydratation de Vincent Lambert. L'hôpital, ainsi que sa femme et un neveu, disposaient de 15 jours pour se tourner vers le Conseil d'Etat. Le délai arrive bientôt à échéance.

Alors, 6 autres membres de la famille – frères, sœurs et neveu du patient – prennent position en faveur de la condamnation à mort de Vincent Lambert, dans une tribune commune, et en appellent à la ministre de la santé, Marisol Touraine.

Partager cet article