Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France / France : Société

Les “anti-système” au service du système?

C'est le sens de l'intéressante analyse de Pierre Lévy au sujet de "nuits debout", dont voici la conclusion.

Effacement des Etats-nations, tropisme mondialiste, défiance vis-à-vis des pays condamnés par l’Occident, mise en cause implicite du progrès… Dès lors que l’esprit des Nuits apparaît si peu subversif, et pour tout dire finalement très en phase avec l’idéologie dominante, on peut toujours souhaiter «un autre monde», en appeler – en vain, forcément – à la classe ouvrière, exhorter à une – improbable – grève générale… Les oligarques au pouvoir à Paris, Berlin ou Bruxelles ont encore de belles nuits devant eux.

 

Partager cet article

2 commentaires

  1. “Nuit debout” et les groupes LGBT, c’est kif kif bourricot dit mon voisin arabe. Et il n’a pas tort. A ce sujet que penser de l’agression d’un militant LGBT au Canada, lors d’un hommage rendu aux victimes d’Orlando, par le premier ministre québécois ?
    https://twitter.com/philbonneville/status/743660762749673472?ref_src=twsrc%5Etfw

  2. C’est l’extrême gauche estudiantine UNEF-ANTIFA petite bourgeoise habituelle, rien de nouveau.
    Ils défendent la mondialisation et le protectionnisme tout ensemble : aucune cohérence intellectuelle.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.